Avant-Première VO : Review Invincible Iron Man #19[FRENCH] L’arc « World’s Most Wanted » touche à sa fin, avec un Iron Patriot lâché aux basques d’un Iron Man en pleine régression. Vu que la chute d’Osborn se négociera forcément dans un futur « event » restant à venir, la question est « Donc dans quel état finira Tony Stark ? ». Et de ce côté-là, pour l’inventeur-milliardaire, il y a des bonnes nouvelles comme de largement moins bonnes…

Invincible Iron Man #19 [Marvel] Scénario de Matt Fraction
Dessin de Salvador Larroca
Parution aux USA le mercredi 21 Octobre 2009

Avant-Première VO : Review Invincible Iron Man #19On le savait, c’était pratiquement annoncé sur la couverture depuis une dizaine de mois : Matt Fraction a transformé Tony Stark en une sorte de héros masochiste qui expie pour ses fautes passés et auquel rien n’est épargné. Le scénariste a donc littéralement déconstruit Iron Man au fil des épisodes, avec une régression marquée par un véritable « compte à rebours des armures ». Vu que le mois dernier on en était revenu à la carapace grise des origines, on se demandait donc d’emblée « et après ? ». Par la force des choses on voyait mal le Iron Patriot perdre, mais qui de Tony Stark et de son lent suicide mental ?

Salvador Larroca a parfois recours à un style pseudo-photographique qui noie le relief de ses personnages mais là il n’en est rien, à plus forte raison dans les scènes de bastons entre armures, où il gère très bien le côté tridimensionnel des exosquelettes. En dehors d’Adi Granov (qui joue encore dans une autre catégorie) et peut-être de Brandon Peterson, ils ne sont pas nombreux à pouvoir dessiner les armures à la Stark comme s’il s’agissait d’objets fonctionnels. En ce qui me concerne Fraction a fait le job et plus encore. La mission est totalement remplie, avec des clins d’œil à Civil War pleins d’ironie pour peu qu’on sache les percevoir. L’épisode négocie un virage. Stark a été jusqu’au fond du trou (alors qu’inversement des personnages comme Maria Hill ou Pepper sont montés en puissance) et reste maintenant à voir ce que donnera l’inéluctable travail de reconstruction. Ne tablez cependant pas sur un happy-end. Les dernières pages semblent cependant pleines de promesse et l’arc à venir devrait avoir encore beaucoup de connexions avec le reste de l’univers Marvel. Bref, on a un peu de mal à se souvenir d’une époque pourtant pas si lointaine où Iron Man n’était pas écrit par Matt Fraction et où le héros, malgré son rôle central, avançait sans direction. Tombé du trône de l’Initiative, Stark prend beaucoup plus de relief grâce à son scénariste actuel…

[Xavier Fournier]