Avant-Première VO : Review Incredibles #3[FRENCH] Mister Incredible, le leader des « Indestructibles», a mystérieusement perdu ses pouvoirs. Le voici donc limité à de simples tâches ménagères alors que le reste de sa famille est appelée en mission pour lutter contre de monstrueuses créatures. Réduit au rang de spectateur assis devant la TV et tout juste bon à changer les couches de Jack-Jack, l’ex-super-héros peut-il encore être utile aux siens ?

Incredibles #3 [Boom] Scénario de Mark Waid
Dessin de Marcio Takara
Sortie américaine le 24 juin 2009.

Incredibles #3On retrouve les Incredibles dans une histoire moins marquée par l’aspect parodique. Quand on fait abstraction des graphismes (d’ailleurs un peu moins inspirés que dans les deux précédents numéros mais qui restent encore efficaces) qui instaurent une ambiance « cartoon », les Incredibles sont un peu un mélange entre la Flash family et les Fantastic Four qu’écrivaient Mark Waid il y a encore quelques temps. Et personnellement ce n’est pas moi qui vais m’en plaindre. Mister Incredible privé de ses pouvoirs évoque certains passages de Mister Fantastic dans des situations similaires. Et le scénariste a l’avantage de ne pas cacher ses allusions et de les assumer, tout comme les androïdes vus dans ce numéro sont un mélange de l’Awesome Android, du Growing Man et des Humanoids du Leader. Il y a des endroits où j’aurais aimé que la colorisation ou l’encrage viennent un peu plus au secours du dessin mais globalement on reste quand même dans un comic-book assez agréable, mais sans doute moins « multi-générationel » que les deux précédents numéros.

En effet jusque-là le comic-book des Incredibles s’adressait sans doute à l’audience du film de Pixar  (et c’est assez logique, les spectateurs furent quelques-uns en effet). Là, on opère un virage subtile qui nous ramène plutôt dans les archétypes du Silver Age et la cible visée est plutôt l’habitué des comics à qui ont fait des clins d’œil. Reste cependant pour faire la différence la nature même du problème de Mister Incredible qui là pour le coup reste relativement inédit dans les comics. Mais les Incredibles par Mark Waid restent toujours sympas à lire…

[Xavier Fournier]