[FRENCH] Les Heroes For Hire reviennent dans ce qui est leur troisième ou quatrième version (et la précédente, lancée aux alentours de Civil War, n’est pas si vieille que ça). Avec un line-up qui semble antinomique, pour ne pas dire contre-nature, comment faire confiance à cette énième série ? Simple : en se souvenant qu’à l’écriture on retrouve le duo des Guardians Of The Galaxy, Abnett et Lanning !

Heroes For Hire #1 [Marvel] Scénario de Dan Abnett et Andy Lanning
Dessins de Brad Walker
Sortie aux USA le mercredi 1 décembre 2010

Échaudé par Shadowland, je ne donnais pas cher d’Heroes for Hire, présenté comme une retombée indirecte du crossover et montrant – sur la couverture – des personnages aussi divers que le Punisher et le Faucon en train de travailler ensemble. Cela semblait être du produit arbitraire… Mais dès les premières pages l’effet s’estompe. Les doutes s’évaporent. Je ne peux pas préjuger du succès commercial d’une telle série dans le climat actuel mais au niveau qualitatif, « Are you for hire tonight » pourrait bien devenu une accroche populaire parmi les fans. Ces nouveaux Heroes for Hire tiennent à la fois des Birds of Prey et de Mission Impossible, organisés par une donneuse de mission « inconnue » (dont on n’a cependant pas trop de peine à deviner de qui il s’agit). Mais attention, entre comprendre tout de suite qui est la superviseuse des HFH et saisir ce qui se passe vraiment en coulisse, il y a un véritable monde. La fin de l’épisode réserve en effet sa petite surprise qui fait que, instantanément on se demande comment tout ça va s’organiser et quelles seront les retombées.

L’ex creative team de Guardians of the Galaxy se recycle ici avec un concept percutant, plus « terrestre » et fluide qui peut littéralement se nourrir de nombreux personnages de l’univers Marvel. Dans Guardians, on avait vu encore récemment comment les deux co-scénaristes savaient gérer de nombreux personnages et ici il semble bien que la chose sera encore plus poussée… mais d’une manière qui vient se greffer sur les autres activités des héros (du coup l’apparition d’un Moon Knight ici n’est pas contradictoire avec sa présence dans une certaine autre équipe). J’avais mes sérieux doutes sur la formule en ouvrant ce comic-book… La question ne se posait plus quelques pages plus tard, que ce soit en termes de scénario ou de graphisme (Brad Walker me semble avoir encore progressé dans son dessin et ses pages sont plus fortes il me semble). Bref, une très belle surprise !

[Xavier Fournier]