Avant-Première VO: Review Guardians Team-Up #2[FRENCH] Les Gardiens de la Galaxie ont leur lot d’adversaires. Mais si en plus on rajoute ceux qui leur en veulent pour les activités d’avant, la liste explose. Le CV de Gamora, en particulier, nécessite que les Gardiens s’unissent aux Avengers. Mais quelle menace peut bien justifier que les deux groupes soient de la partie…

Guardians Team-Up #2Guardians Team-Up #2 [Marvel Comics] Scénario de Brian Michael Bendis
Dessins de Stéphane Roux
Parution aux USA le mercredi 11 mars 2015

Après un premier épisode dessiné par Art Adams, c’est au tour du trop rare Stéphane Roux de reprendre la balle au bond et de s’occuper des visuels de cette histoire en deux parties. Et oui, pas d’arc à rallonge cette fois-ci, Bendis n’utilise pas sa formule de prédilection et, malgré le nombre de personnages, préfère la jouer compact. Et c’est bien senti, nous donnant une histoire tonique, racontée au pas de course mais sans impression d’expédier l’affaire. Bien sûr, la rupture de style entre Adams et Roux peut sembler très marquée, mais dans le cas présent – et sans remettre en cause le génie d’Adams, je préfère l’approche du dessinateur français. D’abord parce que les personnages prennent du coup des visages beaucoup plus expressifs, ce qui dédramatise beaucoup de choses. Adams, aussi, avait tendance (mais peut-être qu’on lui avait demandé) a vraiment rapprocher les protagonistes de leurs versions cinéma. Pas simplement sur le plan des costumes (Star-Lord, c’est bon, on a pris l’habitude depuis le début de la série Guardians of the Galaxy actuelle) mais même dans le physique. Sa Nebula, par exemple, avait l’air décalquée d’une scène du film. Le ton de Stéphane Roux fait qu’on retrouve les personnages, mais sans cette placidité totale envers la version grand écran.

Puisque l’on parle cinéma, il faut aussi reconnaître que, contrairement à un lieu commun en vogue, à bien y regarder, ce comic-book n’est pas calqué sur les films. Certes il y a l’affiche, le côté Avengers + Guardians. Les deux properties n’ont pas été mises côté à côté par hasard pour les épisodes initiaux de Guardians Team-Up. Mais dans le même temps il convient de constater deux choses. D’abord les Gardiens de Bendis ne sont pas une version décalquées du film. Le scénariste a quand même plusieurs personnages (Venom, Captain Marvel…) en plus. De la même manière, il aurait pu nous la jouer à la Avengers Assemble et centrer les choses sur un line-up d’Avengers centré sur le quintet du ciné. Non. Bendis est allé chercher autre chose, c’est à dire la version d’Hickman, avec des personnages comme Hyperion, Starbrand ou Manifold. Le mix est donc différent de celui connu des cinéphiles. Et d’ailleurs le scénario tire parti du fait que les Gardiens ne connaissent pas eux-mêmes la plupart de ces Avengers et les sous-estiment. Tout en ayant besoin d’eux au final. Guardians Team-Up #2, c’est un comic-book d’action sans prétention et assez délassant.

[Xavier Fournier]