[FRENCH] Les Guardians Of The Galaxy s’étant essentiellement effondrés d’eux-mêmes à la fin de l’arc précédent, un noyau restant tente de faire vivre l’équipe. Mais pour les auteurs de la série c’est aussi et surtout l’occasion de faire venir sur le devant de la scène les autres Guardians Of The Galaxy, la version futuriste (mais classique) de l’équipe. Abnett et Lanning s’en donnent toujours à cœur joie avec le coté cosmique de Marvel. On apprécie !

Guardians of The Galaxy #7 [Marvel] Scénario de Dan Abnett & Andy Lanning
Dessin de Paul Pelletier
Sortie américaine le mercredi 26/11/08

Une bonne partie des Guardians Of The Galaxy a claqué la porte après avoir appris ce que leur a fait Peter Quill. Du coup ne restent plus guère que ceux qui étaient déjà fidèles à Star-Lord avant la création formelle de l’équipe (autrement dit l’escouade qu’on voyait dans la minisérie Star-Lord pendant Annihilation: Conquest). Enfin ils ne sont pas les seuls à rester: Le Major Vance Astro, privé de souvenirs et d’endroit où aller, fait encore partie des murs. Il convient donc de lâcher quelques bribes d’informations et elles arrivent via l’interrogatoire de Starhawk, ce qui nous permet de revoir Charlie-27, Martinex et le reste des Guardians « Canal Historique ». Et curieusement si on pouvait penser que la scène allait permettre aux auteurs de gagner du temps, elle est suivie par un passage « présent » qui semble converger et mettre en place des éléments communs.

Les héros qui ont quittés les Guardians à l’issue du numéro précédent ne sont pas oubliés pour autant et se sont répartis dans trois groupes logiques. Le premier, avec le plan qu’il projette, donnera froid dans le dos à ceux qui se souviennent de la mythologie cosmique utilisée par Jim Starlin dans les années 70. Si le personnage arrive vraiment à faire ce qu’il veut, il pourrait bien boucler la boucle et devenir à son tour une menace cosmique. Je dois dire que c’est le second « mini-groupe » qui m’a le plus surpris avec la mention du retour possible d’un personnage disparu. A partir de là l’histoire peut prendre n’importe quelle tournure mais Abnett et Lanning n’arrêtent pas de lancer de nouvelles intrigues (et c’est bien). Du coup Guardians of The Galaxy est un titre qui brasse vraiment les persos cosmiques de l’univers Marvel et où tout le monde peut trouver sa place aussi rapidement qu’il peut la perdre…

Pour preuve, le personnage solitaire qui constitue à lui seul la dernière faction d’anciens du groupe et qui tombe.. sur un autre ex-coéquipier. Et les retrouvailles risquent de ne pas vraiment avoir l’air de réjouissances. Les deux scénaristes gèrent vraiment bien leur trame, avec un rythme qu’aucun temps mort ne vient perturber. Sachant qu’en plus Paul Pelletier a trouvé là un titre où il est visiblement à l’aise, Guardians Of The Galaxy continue d’être un titre fichtrement intéressant.

[Xavier Fournier]