Guardians of The Galaxy #10[FRENCH] Le sort de Star-Lord (et de la faction des Guardians of The Galaxy qui lui est restée fidèle) ainsi que de la prison 42 constitue l’essentiel de cet épisode. Si Blastaar finit par faire quelques nouvelles recrues, les Gardiens ne sont pas en reste dans cette histoire qui se nourrit des chutes de Civil War et prépare, encore et toujours, War of Kings.

Guardians of the Galaxy #10 [Marvel] Scénario de Dan Abnett & Andy Lanning
Dessins de Brad Walker
Sortie aux USA le 18 février 2009

Guardians of the Galaxy #10Star-Lord piégé avec les prisonniers du projet 42, encerclé par les forces de Blastaar et supposé être sauvé par le reste des Guardians of The Galaxy… sauf que ces derniers se sont trompés dans les coordonnées à la fin du dernier épisode. Bref, Abnett & Lanning frappent encore un joli coup, mêlant action, humour, rebondissements… avec des petits clins d’œil comme les péripéties du casque de Star-Lord. Le seul petit problème dans la logique interne de l’histoire c’est que je peine à comprendre pourquoi Blastaar cherche tant à obtenir le portail vers la Terre qui est installé dans la prison… Alors qu’il me semblait que la première minisérie Annihilation avait expliqué que les frontières séparant l’univers normal de la Zone Négative s’étaient effondrées (laissant Annihilus libre d’attaquer l’univers). Donc le portail est raccourci, c’est vrai… mais c’est loin d’être la seule issue. Et on peut regretter (ou peut-être pas mais enfin elles existent) que les conséquences d’Onslaught Reborn ne soient pas mentionnées. Aucune ligne non plus sur le fait que Jack Flagg puisse s’inquiéter du sort de sa compagne.

Passé ce petit discours sur les détails de continuité les deux scénaristes continuent d’assurer pour ce qui est de la dynamique de groupe et les pistes lancées en rafales. Cela dit au bout de dix épisodes, j’espère qu’on progressera rapidement en ce qui concerne l’intrigue liée à Starhawk. Il semblerait que cette histoire soit liée à l’approche de War of The Kings et j’ai comme l’impression que les Guardians of The Galaxy vont s’en donner à cœur-joie avec les retombées de ce crossover imminent. L’ambition de Warlock me parait d’ailleurs à surveiller dans ce contexte. Brad Walker, dont j’apprécie généralement le style n’est sans doute pas aussi adéquat sur la série que Pelletier mais j’ai l’impression que c’est surtout une question d’encrage et que Walker pourrait revenir pour d’autres arcs et donner un travail bien supérieur. En attendant la conclusion est assez sympathique… On ne peut attendre la suite (les suites ?) qu’avec impatience.

[Xavier Fournier]