[FRENCH] Le Green Lantern Corps est mis à mal par une armée adverse qui semble capable de bloquer leur pouvoir. Les anneaux verts n’ont pas d’effet contre les mystérieux Keepers. Du coup John Stewart et quelques autres Green Lanterns sont retenus en otage. Et pendant ce temps-là Guy Gardner va profiter de l’aide d’un visage… inconnu (ou presque).

Green Lantern Corps #4 [DC Comics] Scénario de Peter Tomasi
Dessin de Fernando Pasarin
Sortie aux USA le mercredi 21 décembre 2011

Ce n’est plus vraiment une surprise : Quand les Green Lanterns ont besoin d’information les Gardiens de l’Univers… ne leur en donnent pas. On comprend cependant une nouvelle fois que les Keepers ne sont pas un élément si nouveau que ça dans la mythologie du Corps. Mais c’est par contre un secret de plus que les Gardiens ont conservé pendant des millénaires. L’aveuglement et l’austérité des nains d’Oa joue une nouvelle fois en défaveur de leurs agents et John Stewart, en compagnie de quelques collègues, est traîné comme un prisonnier de guerre dans le monde de ces enhavisseurs. Là où le scénario de Tomasi trébuche sans doute un tout petit peu c’est que les Keepers qui semblaient si sanguinaires dans les premiers trois épisodes semblent d’un coup plus disposés à répondre aux questions. Bien sûr, Tomasi ne peut pas écrire un passage où Stewart et les autres se feraient tuer comme ça, d’un coup, alors il faut jongler avec la question. De toute façon ce n’est pas de ce segment que les grandes réponses viendront…

Car au même moment Guy Gardner tente d’interroger un Keeper captif. Un keeper qui ne peut/veut pas parler. Heureusement Guy peut compter sur l’aide des Gardi… ah non en fait c’est une nouvelle fois rapé. Non, finalement il reçoit bien de l’aide mais elle vient d’un autre coin de l’univers DC. Au point d’ailleurs que je me demande comment/pourquoi DC n’a pas plus communiqué sur ce « crossover » sur la couverture. Bref, Guy Gardner reçoit l’aide d’un de ses anciens alliés dans la Justice League International. Sauf qu’entretemps, à la faveur du relaunch du DCnU, les choses ont bien changé et que ces deux-là ne sont plus supposés se connaître ou avoir fait équipe pendant des années. Scène étrange. Ton entre deux. L’épisode est intéressant mais l’intervention de cet « allié » est un peu comme un deus ex machina (il arriverait vraiment à s’introduire sur la planète des Lanterns pour se mêler d’une affaire qui ne concerne pas encore la Terre ?). La chose est un peu bancale mais l’ensemble reste sympathique. Surtout parce qu’au final on commence à en apprendre un peu plus sur les Keepers. A noter une nouvelle fois la très bonne prestation aux dessins de Fernando Pasarin, qui par moment donne à son style de faux airs de Mike McKone…

[Xavier Fournier]