[FRENCH] Aujourd’hui c’est le Free Comic Book Day dans les comic-shops des USA mais aussi en Europe et (plus précisément) en France. Donc le jour est bien choisi pour passer dans une boutique spécialisée « comics » s’il y en a une près de chez vous. Les principaux éditeurs y diffusent des numéros gratuits. Si pour Marvel il s’agit d’une réimpression des Avengers, DC a décidé d’en montrer plus sur la nature de la mystérieuse Pandora et sur l’avenir proche de la Justice League…

DC Comics – The New 52 FCBD Special Edition #1 [DC Comics]
Scénario de Geoff Johns
Dessins de Ivan Reis, Jim Lee, Gene Ha, Kenneth Rocafort…
Sorti aux USA le samedi 5 mai 2012

En septembre dernier, tous les numéros #1 du nouvel univers de DC contenaient, à des degrés divers, des apparitions d’une mystérieuse femme. Depuis, à la faveur d’une back-up dans Justice League, on a découvert que l’inconnue avait pour nom Pandora et qu’elle avait un lien avec le Phantom Stranger. Les premières pages de ce comic-book, à défaut de nous donner réellement l’origine de Pandora, nous montrent le début de sa « malédiction » et nous éclairent sur « la Trinity of Sin ». Trois personnages éternels qui arpentent la Terre depuis des siècles pour des raisons diverses. D’abord c’est le contexte qui frappe. L’histoire… En fait ce n’est pas une histoire mais une suite de scènes… nous révèle les fondations du côté magique de l’univers DC rénové. Un conseil séculaire des sorciers, dans lequel on reconnaît (peut-être) un jeune Shazam (et allez savoir si à ses côtés ce n’est pas une Isis). A priori on compter sur les futures back-ups de Justice League pour explorer plus ces éléments. Mais ce qui frappe le plus c’est l’identité du troisième membre de la Trinity. Un personnage connu, mort dans l’ancienne continuité et qui, au demeurant, n’avait alors pas grand chose de magique. Ici, ses origines semblent diablement différentes… au point de former un gros point d’interrogation. C’est sans doute le point qui m’intrigue le plus du coup dans ces premières pages.

Je suis moins convaincu de l’utilité des scènes dessinées par Rocafort (mais il n’y est pour rien) tant on se contente de nous montrer un aperçu de Terre 2. C’est ensuite à nouveau Pandora qui reprend la vedette. Et qui dit « Pandore » dit, forcément, une boîte qui contient quelque chose de dangereux. Là pour le coup un crâne aux trois orbites m’évoque forcément un adversaire bien connu de la JLA avant Flashpoint. Savoir si c’est bien lui et, si oui, ce qu’il sera dans ce nouveau monde, c’est une autre paire de manches vu les libertés prises sur le compagnon d’infortune de Pandora quelques pages plus tôt. Puis bien vite on enchâine avec un preview de ce que sera la Trinity War, sorte de guerre civile des super-héros liés à la Justice League et visiblement gros « event » à venir pour 2013 (on reconnaît la patte de Geoff Johns et son amour des teasers). Et là aussi certains visages ou identités montrent leur lot de revenants. Comme je le disais, on ne peut pas dire que ce comic-book gratuit forme une histoire cohérente (en tout cas pas « linéaire ») mais c’est un aperçu assez intéressant sur des parcelles de DC, qui nous laisse deviner des choses. Ce conseil des sorciers, ce troisième « maudit » ou la boîte de Pandora… il est clair que ce sont des éléments dont on n’a pas fini de causer. Ce n’est pas un comic-book qui existe par lui-même mais, hé, d’abord c’est gratuit et ensuite c’est une mise-en-bouche qui donne faim pour les mois à venir. L’objectif est donc réussi !

[Xavier Fournier]