Dark Wolverine #75[FRENCH] Quelle vie mène Wolverine au sein des Dark Avengers ? A partir de ce numéro, l’ex-série Wolverine devient « Dark » et nous éclaire sur un des membres finalement les plus taciturnes du groupe. A partir de là, Daniel Way & Marjorie Liu ont carte blanche et finalement bien plus qu’on aurait pu le croire. Snikt ? Oui, mais avec une mentalité radicalement différente…

Dark Wolverine #75 [Marvel]
Scénario de Daniel Way & Marjorie Liu
Dessins de Giuseppe Camuncoli
Sortie américaine le mercredi 24 juin 2009

Dark Wolverine #75Qu’est-ce qui fait courir Daken ? En premier lieu, la volonté de pousser tous les boutons possibles afin d’énerver son père. Ça, on le savait depuis les premiers temps de la série Wolverine Origins, également scénarisée par Daniel Way. Mais plus globalement, quand il n’est pas en train de courser son père ou des alliés de son père ? Que pense le Wolverine des Dark Avengers des événements qui l’entourent ? Il y a encore peu de temps ce n’était pas évident à savoir car l’animal était un véritable sphinx, ne prenant la parole que rarement depuis qu’il est entré dans le nouvel ordre du Dark Reign. Tout au plus à travers Amazing Spider-Man et l’arc American Son, on avait vu qu’il était ambitieux et qu’il ne partageait pas automatiquement ses trouvailles avec Osborn et le reste de la bande. Dans Dark Wolverine, ce relatif manque de définition prend une dimension nouvelle. Le personnage aime tout bonnement provoquer son monde et tout est bon pour manipuler, pour déstabiliser, pour défier.

Ne connaissant pas bien le travail de Marjorie Liu, il est encore un peu tôt pour savoir qui fait quoi dans le tandem scénaristique de la série mais ce premier numéro de la nouvelle formule n’a pas tout à fait le même parfum qu’Origins. Il y a une certaine fraîcheur (peut-être aussi tout simplement parce que le personnage est plus neuf et qu’il n’avait pas eu l’occasion de briller en dehors de l’ombre de son père). Là il est certain que quand on compare le Dark Wolverine de Way et Liu avec le Dark Hawkeye de Andy Diggle et qu’on se dit que les deux malades sont dans la même équipe, ça promet. Dark Wolverine est comme une sorte de pyromane qui aimerait systématiquement allumer tous les bâtons de dynamite sur lesquels il peut tomber. Ce premier numéro donne envie de voir ce que vont donner les explosions. Reste à prouver ce que ça peut donner sur la durée…

[Xavier Fournier]