[FRENCH] Brightest Day approchant de sa fin, les histoires personnelles des différents protagonistes arrivent elles aussi à leur conclusion. On a déjà vu le cas de trois héros être réglé promptement et la présence du Martian Manhunter sur la couverture est une bonne indication de qui sera le quatrième. Cela deviendrait une habitude ? Il faut voir car son cas est différent…

Brightest Day #21 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns et Peter Tomasi
Dessins de Patrick Gleason, Ivan Reis, Joe Prado
Sorti aux USA le mercredi 2 mars 2011

Les disparitions de plusieurs héros ces dernières semaines ne sont pas passées inaperçues. On n’élimine pas des membres de la Justice League sans qu’un certain nombre de super-sourcils se fronçent. En clair, les plus grandes équipes de DC sont maintenant sur le pied de guerre et s’interrogent sur les motivations du White Ring et de son porteur. On passe donc d’un stade où les petites affaires des ressuscités se passaient entre eux à une étape où, maintenant, c’est tout l’univers DC qui s’y intéresse et qui est concerné.

Pour autant l’histoire avance du côté de Mars et, à la vue des événements qui ont précédé (et du côté pessimiste de la couverture) on se doute bien de ce qui attend le Martian Manhunter. Encore que. Dans les deux éliminations précédentes, elles intervenaient quand des couples constitués se déclaraient leur amour. Or, on ne peut pas vraiment dire que le Martian Manhunter a fait ami-ami avec la dernière femelle de sa race verte. Cet épisode allait-il induire un changement de comportement entre les deux adversaires ? Pas vraiment. Et si le sort du Martian Manhunter connait bien un tournant, la chose se passe dans une ambiance beaucoup plus déterminée, plus volontaire et plus martiale que pour ses collègues. Même s’il y a un risque d’effet « énumération », il n’empêche que l’épisode reflète la personnalité du héros. Sans doute même mieux que bon nombre de numéros qui lui ont été consacrés dans cette série. Je n’ai pas particulièrement été fan de la storyline le concernant mais la mise en scène de l’épisode me semble cette fois réellement le mettre en valeur. Reste à avoir si les auteurs continueront à renouveler la situation pour les numéros qui restent…

[Xavier Fournier]