[FRENCH] Echoué dans l’univers de Flashpoint, Booster Gold a un problème immédiat : vaincre un Doomsday bien décidé à l’éliminer. Et peu importe l’univers : Doomsday reste un adversaire impossible à maîtriser. A moins qu’ici son alter ego humain soit son point faible ? Booster continue de découvrir les différences qui séparent son univers de naissance avec celui-ci…

Booster Gold #45 [DC Comics] Scénario de Dan Jurgens
Dessins de Dan Jurgens
Sortie aux USA le 8 juin 2011

L’épisode précédent de la série nous montrait ce que Booster avait perdu. L’aide de Rip Hunter ou encore de sa soeur. Et même le robot Skeets avait été démoli dans la foulée. Booster est donc un peu comme un Robison échoué sur un monde qui n’est pas le sien, sans technologie lui permettant de repartir dans une autre timeline (encore qu’il me semble qu’on oublie un peu vite que si le tableau de Rip Hunter a été remplacé par un autre, celà veut dire qu’il existe dans ce monde aussi quelqu’un qui a la même expertise que Rip…). Livré à lui seul, Booster terminait l’épisode précédent face à Doomsday et ce numéro est passé, en partie, à nous montrer comment ce Doomsday est différent de celui qu’on connait… Et comment il se rapproche plutôt d’un autre allié traditionnel de Booster.

Si le mois dernier Booster mesurait tout ce qu’il avait perdu, ce mois-ci il découvre vraiment dans quel monde il est tombé. En un sens il est même beaucoup plus conscient que Barry Allen de la nouvelle donne. Sur ce plan l’épisode tient tout à fait ses promesses et n’est pas un « tie-in » de principe. Il utilise à fond la proximité avec le crossover Flashpoint. Malheureusement l’épisode est handicapé par la fascination de Jurgens pour Doomsday, qui revient dans l’histoire en boucle, se montre menaçant en boucle et donne finalement l’impression que l’histoire, elle aussi, tourne un peu sur elle-même. On préférerait laisser Doomdsday derrière et véritablement explorer le monde de Flashpoint via les yeux de Booster…

[Xavier Fournier]