[FRENCH] « A plus X » continue de confronter des grandes figures des X-Men a des personnages associés aux Avengers. Cette fois-ci au menu, un tandem Black Widow/Rogue (non seulement dessiné mais aussi scénarisé par Chris Bachalo) ainsi qu’une rencontre Iron Man/Kitty Pryde sous la houlette de Peter David.

A+X #2 [Marvel Comics] Scénario de Chris Bachalo, Peter David
Dessins de Chris Bachalo, Mike Del Mundo
Paru aux USA le mercredi 28 novembre 2012

Le moteur de ce numéro est, sans hésitation, la première histoire. Rogue. Black Widow. Chris Bachalo. On aurait presque envie de dire « Nuff’ Said » tant déjà on sait que l’artiste va nous donner quelque chose de bien. Et au niveau histoire ? Oui, c’est vrai, ne vous attendez pas à la complexité d’un Alan Moore (mais d’un autre côté personne ne vous avait promis ça). Le récit de Bachalo est au contraire fun, décomplexé. La menace est secondaire, expliquée à la va vite mais l’auteur s’en fout. Ce qui l’intéresse c’est réunir les deux héroïnes et jouer avec leurs tempéraments. C’est enjoué et ça ne perd pas de temps. Une petite histoire simple et efficace…

Non pas que celle de Peter David fonctionne moins. Mais par la force des choses le duo Iron Man et Kitty Pryde est sans doute plus « brainy ». On a moins la sensation de la rencontre de deux caractères tant là, pour le coup, la menace prend un peu plus le dessus… Une menace que Peter David est de plus allé chercher dans une histoire récente de Jason Aaron. Du coup scénaristiquement la surprise ou le « sense of wonder » joue un peu moins. Par contre le style de Mike Del Mundo est intéressant. Même si ses personnages ont tous l’air d’avoir fait une « diet » phénoménale, il y a certains effets graphiques qui montrent que Del Mundo peut vraiment générer des ambiances atypiques. Kitty et Stark sont sans doute trop « compatibles » pour que la rencontre soit totalement efficace (Stark et Kid Omega, ca aurait été mieux) mais le gag final est drôle et David arrive même à glisser une petite référence à DC. Certes aucune de ces histoires n’est absolument nécessaire, mais il y a quelque chose de plaisant à lire ces segments courts qui (malgré la référence induite à AvX dans le titre) n’implique pas de se taper des crossovers entiers !

[Xavier Fournier]