Avant-Première VO: Review Avengers #25[FRENCH] Et si finalement le vrai numéro « NOW », l’épisode abordable, le début d’une nouvelle intrigue pour ceux qui n’ont pas lu les Avengers depuis longtemps c’était celui là ? Car voici un numéro beaucoup moins cryptique que ce qu’Hickman nous réserve d’habitude. Serait-il temps pour les… All-New Avengers ?

Avengers #25Avengers #25 [Marvel Comics] Scénario de Jonathan Hickman
Dessin de Salvador Larroca
Parution aux USA le mercredi 22 janvier 2014

Le S.H.I.E.L.D. n’est toujours pas remis d’Infinity. Ses ressources sont à minima. Autant dire qu’on ne saute pas de joie quand on découvre le cadavre d’un des membres fondateurs des Avengers et que la piste remonte à un mystérieux détachement des héros habituels de la série. En fait Hickman profite des éléments qu’il a disposé dans New Avengers pour revenir sur l’idée de mondes en collision et s’offrir un sextet de personnages connus mais… différents. Un indice ? Ils sont sur la couverture. Et si vous seriez tentés de vous écrier « ah, ça y est ils nous font le coup des All-New X-Men mais avec les Avengers », vous n’y êtes pas. Pour l’occasion j’aurais plutôt tendance à vous renvoyer à l’article de décryptage des Avengers d’Hickman que j’avais signé dans Comic Box #85. Non, ce n’est pas ça que nous fait Hickman. En fait il continue de canaliser les archétypes de DC et, tout en continuant de lorgner sur des effets à la Crisis, ce qu’il nous offre là, c’est… sa propre version de Forever Evil, la version alternative mais moins sympa du groupe fédérateur (tout en surfant sur un créneau déjà exploré dans Avengers Annual #2 en 1968)

Comme je le disais en introduction, c’est une narration beaucoup plus resserrée que d’habitude. Hickman est cette fois économe en concepts abstraits ou en rapprochements obscurs. Il n’y pas de langage de l’univers ou de créatures inconnues aux mobiles codés. L’intrigue est plus centralisée mais dans le même temps on ne peut pas la qualifier de simplistes puisque vers la fin on comprend nettement que les retombées vont compliquer la vie des véritables héros de la série. Niveau dessin Salvador Larroca m’a paru plus en forme que ces derniers temps. Globalement c’est un épisode assez abordable (tout au plus la mention d’une Terre alternative vous sera plus familière si vous lisez New Avengers mais vraiment ce n’est même pas obligatoire…).

[Xavier Fournier]