[FRENCH] Black Manta poursuit sa chasse des Others. Aquaman poursuit sa chasse de Black Manta. Mais au fait, pourquoi ces deux-là s’en veulent-ils à ce point ? Dans ce neuvième épisode, Geoff Johns induit un virage. Avec ce ressort: Que savons-nous réellement de l’Aquaman du DCnU et ses choix qu’il a pu faire dans son passé ?

Aquaman #9 [DC Comics]
Scénario de Geoff Johns
Dessins d’Ivan Reis
Sorti aux USA le mercredi 23 mai 2012

On continue avec le tour d’horizon des Others en faisant cette fois-ci plus ample connaissance avec Prisoner of War, sorte de variation intéressante sur le « héros-médium » (Spirit of 76′, Kid Eternity…) qui peut se faire aider par les compétences de soldats disparus. Pendant ce temps Aquaman et Ya’Wara cherchent à réunir les Others survivants… Encore que sur ce point, je dois avouer que j’ai du mal à comprendre pourquoi les deux héros devraient attendre quelques heures qu’un de leurs alliés les rejoignent alors qu’à l’évidence Ya’Wara dispose de pouvoirs de téléportation. Plutôt que d’attendre le personnage en question, ne serait-il pas plus efficace d’aller à sa rencontre ? La situation, finalement, a surtout pour but de montre la résistance que Prisoner of War est capable (ou pas) d’offrir à Black Manta…

L’épisode n’est pas mauvais et il comporte son rebondissement. Mais il souffre un peu du fait que la série ait une supporting cast finalement très restreinte. On a en fin de compte l’impression d’être seulement en deux endroits (ce n’est pas tout à fait vrai puisqu’Aquaman n’est pas au meme endroit en début et fin de numéro), de suivre deux intrigues qui, par ailleurs se recoupent. D’un côté Arthur course Black Manta, de l’autre Mera cherche à éclaircir le passé de son homme. Le numéro est de très bonne facture mais il donne l’impression d’être très vite lu (peut-être que plus de détails sur l’artefact d’Atlantis aurait pu fournir une diversion bienvenue). Il est certain que Geoff Johns pense en termes de « reader friendly » mais par moment on se dit qu’on piétine un peu. Un numéro biographique serait bien utile (neuf épisodes dans la série et on ne sait toujours pas si dans cette version Black Manta a tué Arthur jr. ou pas, si Arthur et Mera sont mariés, combien d’Aqualad il y eut…), histoire de mettre de l’ordre dans le passé du héros. Mais, vu la conclusion, on dirait que les choses se précisent…

[Xavier Fournier]