Avant-Première VO: Review Aquaman #24[FRENCH] Aquaman se réveille après des mois de coma. Sa compagne a disparu, Atlantis est sous le pouvoir d’un autre roi et il ne sait guère qu’une petite portion des choses. Alors son partisan le plus fidèle décide de lui montrer la vérité sur le passé d’Atlantis. Un épisode important pour la mythologie générale de la série mais où le personnage lui-même semble un peu égaré au milieu de tout ça.

Avant-Première VO: Review Aquaman #24Aquaman #24 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns
Dessin de Paul Pelletier
Parution aux USA le mercredi 23 octobre 2013

Vulko a pris soin d’Arthur pendant tout ce temps et l’a transporté vers le seul endroit où il peut trouver des réponses. Qui est donc le « roi mort » qui prétend pouvoir régner sur Atlantis à la place d’Aquaman ? Geoff Johns livre ici des explications sur des mystères vaguement évoqués ces derniers mois et, se faisant, nous livre l’origine globale d’Atlantis dans l’univers des « New 52 ». Je ne suis pas certain du « choc » que le scénariste veut provoquer avec le fait que plusieurs dynasties se sont succédé sur le trône au fil des ans mais il y revient plusieurs fois dans cet arc et, cette fois encore, ça ne manque pas. Par contre ce qui est plus intéressant cette fois ce sont les références à Atlan et Orin, des noms connus avant le relaunch et qui, désormais, s’organisent autrement. En mettant en ordre les différentes facettes d’Atlantis, Johns n’est pas loin d’un effet semblable à ce qu’il avait fait en introduisant d’autres « corps » de lumière dans Green Lantern. Mais il y a un « hic ».

Le « hic » est que ces révélations interviennent alors qu’il ne reste plus que quelques semaines de présence à l’auteur sur le titre. S’il avait 25 épisodes devant lui, j’aurais tendance à penser qu’on est parti pour quelque chose de très structuré. Mais là… mais là ce qui reste à Johns est ultra limité pour gérer les implications de cet épisode, les éventuelles retrouvailles avec Mera, la défaite de l’autre roi, la libération d’Atlantis… sans compter les seconds rôles introduits ces derniers mois. Tout ca fait quand même qu’après un arc passé à suivre un roi spectral dans la neige le point d’orgue vient un peu tard.

[Xavier Fournier]