Avant-Première VO: Review Amazing Spider-Man #2[FRENCH] Spider-Man et son nouveau garde du corps sont la piste du Zodiac. Une menace qui peine un peu à s’imposer (alors que Slott a visiblement prévu quelque chose sur la longueur en ce qui les concerne) mais le côté « buddy book » a quelque chose de hautement sympathique.

Amazing Spider-Man #2Amazing Spider-Man #2 [Marvel Comics] Scénario de Dan Slott
Dessins de Giuseppe Camuncoli
Parution aux USA le mercredi 21 octobre 2015

Depuis quelques semaines Hobbie Brown, alias le Prowler, a donc fait son retour dans la galaxie du mythe Spider-Man, étant à la fois la doublure de Spider-Man et son chef de la sécurité. Alors que Peter Parker emprunte beaucoup de choses au Tony Stark/Iron Man de l’époque Michelinie/Layton, peut-être pourrait-on caricaturer Hobbie comme une sorte de Jim Rhodes mais, vraiment, c’est une lacune qui est comblée car Dan Slott rattrape le temps perdu en donnant au Prowler un rôle actif qu’il aurait dû avoir depuis longtemps. C’est aussi quelque chose de bienvenu dans la série, puisque du coup Spider-Man a quelqu’un à qui parler pendant ses missions. Clairement, j’espère que c’est le début de grandes choses (et pas qu’on fait monter Brown en puissance pour le tuer d’ici quelques mois ou en faire je ne sais quoi). Si cela pouvait servir de préambule à une minisérie Prowler, ce serait plutôt sympa.

Le duo Spider-Man/Prowler vampirise un peu le reste du contenu car si Slott et Camuncoli donnent forme à leur Zodiac, les quelques personnages aperçus sont un peu ridicules. C’était déjà le cas dès les sixties avec certains signes, mais là, le type qui incarner le Cancer avec sa tête de crabe… on ne peut guère dire qu’il en impose. Par contre j’imagine que l’idée est que le Zodiac ayant au moins 12 membres plus quelques hommes de main, on progressera dans la série avec Parker ayant besoin de quelques spider-renforts de plus. Amazing Spider-Man #2 est une lecture assez cool et j’aime bien que Slott remonte un peu dans le passé pour faire référence aux conséquences d’un arc d’avant Superior Spider-Man. Par contre il est dommage que les bad guys soient si peu crédibles, cela donne l’impression de lire l’épisode un peu trop vite à mon goût.

[Xavier Fournier]