Avant-Première VO: Review All-New X-Factor #11[FRENCH] Gambit est tombé aux mains de Memento Mori, nouvel adversaire d’X-Factor qui est maintenant bien décidé à faire tomber tout le « All-New » X-Factor et Serval Industries. Comme toujours Peter David construit son histoire autour de caractères bien trempés, même si on peut regretter cette fois quelques facilités dans la solution au problème.

All-New X-Factor #11All-New X-Factor #11 [Marvel Comics] Scénario de Peter David
Dessin de Carmine Di Giandomenico
Parution aux USA le mercredi 16 juillet 2014

Mauvaise pioche pour Gambit. Le voici aux mains de Memento Mori, personnage au look improbable mais plus malin qu’il y paraît, qui aurait presque l’étoffe d’être une sorte d’Apocalypse propre à X-Factor si Peter David voulait s’en donner la peine. Mais c’est plus la situation qui intéresse l’auteur. Et la situation pour les héros, P. David donnant souvent le meilleur de lui-même quand il peut gérer un panier de crabes. Ici, c’est par petites touches. Par exemple, l’antagonisme plus ou moins déclaré entre Gambit et Quicksilver, ce dernier n’étant pas particulièrement… pressé… d’aller sauver son co-équipier. Et puis il y a aussi les conditions de « l’accident » arrivé à ce cher Lebeau, accident dont j’ai bien l’impression que l’on va recauser à l’avenir.

Carmine Di Giandomenico tire bien son jeu d’un épisode bourré d’action. Qui plus est quand on entre dans tout un passage chargé en explosions et en décharges d’énergies (au niveau de la narration certains dessinateurs peuvent s’y perdre à l’occasion mais ce n’est pas son cas). David d’autoriser aussi un petit clin d’œil à l’ancien X-Factor quand on voit un accessoire intéressant refaire surface. Par contre, il est certain que la résolution est expédiée (elle tombe comme un cheveu sur la soupe dans l’espace des quatre dernières pages). On aurait aimé que le scénariste amène un peu plus la chose sur la longueur ou qu’il prenne un épisode de plus pour mieux gérer la mise en scène. Cela dit on aura bien compris que ce qui l’intéresse n’est pas le combat en lui-même mais ses retombées indirectes. Et là, il y a du débrief dans l’air du côté de Serval…

[Xavier Fournier]