Avant-Première VO: Review All-New All-Different Avengers #6[FRENCH] Alors que les Avengers sont séparés et parfois même plus du tout dans le même « présent », la figure de l’ennemi est maintenant connue… et il ne s’agit pas « seulement » de Vision. Est-ce que finalement la cohésion de l’équipe ne se trouvera réellement au bout de la saga, à travers quelques tandems ?

All-New All-Different Avengers #6All-New All-Different Avengers #6 [Marvel Comics]
Scénario de Mark Waid
Dessins de Mahmud Asrar
Parution aux USA le mercredi 24 février 2016

Comme on pouvait s’y attendre, les auteurs n’en ont pas terminé avec Ms. Marvel et Nova, formellement éjectés du groupe le mois dernier… mais pas de la série. Au contraire les deux exclus se serrent les coudes de manière à rebondir. On comprendra qu’en fait le combat contre Warbringer (les trois premiers épisodes de la série) n’était pas autant l’arc initial qu’on aurait pu le croire. Il n’amenait qu’à la formation physique du groupe mais pas à la constitution de l’esprit de celui-ci. Le méchant de service, au demeurant, est minimisé, par une curieuse histoire de démultiplication qui ne semble rien amener au prime abord… Mais j’imagines que c’est une pirouette pour justifier l’apparition de Kang dans d’autres arcs (Uncanny Avengers, par exemple). Finalement cela donne l’impression d’avoir ici une sorte de Kang bis, même si on ne sait pas encore tout de cette notion de « dynastie » et qu’il faudra voir à la longue ce qu’il est. Mais du coup Waid est tenu d’expliquer, voir de sur-expliquer, certaines choses (comme la reprogrammation de Vision) ou d’en minimiser d’autres (Tony Stark qui s’inquiètes que Kang semble capable de remonter dans leur passé personnel pour les « retourner », ferait bien de relire The Crossing).

« That’s X-Men talk. We’re the Avengers. Let’s prove it. »

La vérité, c’est que l’important n’est pas dans la surface mais bien dans la structure. L’important n’est pas vraiment dans l’identité de la personne à combattre mais bien dans ce qu’on pourrait qualifier de « moments de vie » entre les membres… Par exemple la scène de l’arrêt de bus ou encore les discussions entre Sam et Thor, la scène finale. Et là, il faut bien dire que Waid et Asrar ramènent des choses dans la boucle. Depuis combien de temps est-ce qu’on n’a pas vu les Avengers « vivre ensemble » ? Hickman limitait surtout le sens de la camaraderie à la bromance entre Thor et Hyperion. Au mieux il faut remonter à l’époque des Avengers façon Luke Cage de Bendis mais l’esprit de Waid semble parti pour puiser encore plus loin, à l’ère où Wonder Man et The Beast déconnaient ensemble… Avec un Mahmud Asrar qui, sans se renier, reste très compatible avec les épisodes dessinés par Kubert, et une dynamique intéressante, l’équipe continue de trouver ses marques à grands pas.

[Xavier Fournier]