Avant-Première VO : Review Adventure Comics #5[FRENCH] Et les Black Lanterns envahissent un autre monde. A savoir « Terre Prime », la planète qui est supposée être la notre et pas du tout un plan fictif. Dans ce monde sans super-pouvoirs, une seule personne leur tient tête… Superboy Prime. Uh-Oh. Avec un « champion » aussi barré, les choses semblent se présenter bien mal. Surtout quand l’ex-héros est décidé à tuer d’autres gens avant de disparaître…

Adventure Comics #5 [DC Comics] Scénario de Geoff Johns, Sterling Gates
Dessins de Jerry Ordway, Francis Manapul
Sortie aux USA le mercredi 9 décembre 2009

Adventure Comics #5Sorte d’épilogue à Final Crisis: Legion of 3 Worlds et de parallèle à Blackest Night, Adventure Comics donne un coup de spotlight depuis le mois dernier sur un personnage d’habitude étranger à la série. A savoir Superboy Prime, confronté à son ex-ami Alex Luthor mais aussi à des Black Lanterns qui sont bien souvent des gens qu’il a lui même tué. Alors, se sentant menacé et peut-être à quelques minutes de mourir, le héros déchu décide de régler ses comptes avec les vraies personnages responsables de ses mésaventures. Et c’est l’occasion de retrouver certains visages connus des comics mais peut-être pas ceux que vous pourriez penser. L’histoire est sympathique. En fait mieux que ce que je pensais à la base. Mais en même temps je ne peux m’empêcher de me demander pourquoi on nous l’a passé coupée dans deux numéros d’Adventure alors que ca aurait pu faire un bon one-shot « Blackest Night: Superboy ». On devine que l’astuce permet aux équipes créatives habituelles du titre de gagner un mois (seulement un demi épisode de la LSH le mois dernier et celui du Superboy normal ce mois-ci…). Mais enfin bon, c’est un peu bizarre. En tout cas le segment Superboy Prime reste un bon exercice de style…

La seconde partie nous ramène à Adventure proprement dit et aux aventures de Superboy. Et là même si l’histoire se lit vite, la mythologie et l’entourage du héros prennent un coup d’accélérateur avec un personnage qui change de rôle. Tout ça me fait un peu penser à une sorte de version post-Crisis de la famille Sivana qui aurait changé de nom (en particulier Beautia). Court mais efficace. Je me demande quand même ce que va donner cette évolution de l’univers de Superboy une fois que Geoff Johns aura quitté les lieux. Est-ce qu’on aura toujours la place pour les différents personnages secondaires que Johns a injecté dans le périmètre de Smallville ? Allez savoir. En tout cas la série, privée ce mois-ci de la LSH, s’en tire quand même avec les honneurs.

[Xavier Fournier]