[FRENCH] Vous connaissez ces histoires de zombies où l’armée arrive, pensant tout prendre en charge, et échoue par manque de préparation. Et bien cet épisode n’a rien à voir : le clan des survivants se retrouve face à une expédition militaire qui semble au contraire bien préparée à gérer les « infectés ». Mais cela ne fait pour autant le bonheur des héros…

28 Days Later #11 [Boom] Scénario par Michael Alan Nelson
Dessins de Declan Shalvey
Sortie aux USA le 2 juin 2010

La dernière fois nous avions laissé le clan des héros face à un incendie qui promettait de les obliger à fuir leur refuge. Et qu’est-ce qu’il y a de pire qu’une forêt infectée de pseudo-morts-vivants ? Réponse : une forêt en flammes, infectée par des créatures transformées du coup en torches ambulantes. Ajoutez à ça la présence des « black ops » qui rodent dans le coin depuis deux ou trois épisodes et la situation est pour le moins compliquée. Le choix des principaux personnages se limite donc à choisir à quels adversaires ils préfèrent se mesurer. Des cannibales muets ou des tueurs qui parlent ?

Michael Alan Nelson arrive à renouveler l’intrigue de la série sans qu’elle tombe prisonnière d’une « formule ». Certains passages de ce numéro pourraient, bien sûr, faire penser à Resident Evil ou a Walking Dead (la vue du camp retranché m’a en particulier replongé un peu dans l’ambiance de WD quand Rick et ses amis vivaient dans une prison) mais c’est un sentiment assez passager, le virage étant vite négocié une fois que les mystérieux militaires apprennent l’identité des héros et que la situation bascule dans un autre sens. Declan Shalvey continue également de trouver ses marques sur cette série, qui va donc en se bonifiant…

[Xavier Fournier]