Avant-Première VO : Miss America 70th Anniversary Special #1[FRENCH] Qui aurait pensé revoir un jour une aventure solo de Miss America, l’une des principales héroïnes du Golden Age de Marvel ? En tout cas la voici qui revient à l’occasion du 70ème anniversaire de la firme pour une histoire tantôt féministe… tantôt un peu caricaturale mais en tout cas assez sympa à lire.

Miss America 70th Anniversary Special #1 [Marvel] Scénario de Jan Ven Meter
Dessins de Andy Macdonald
Sortie américaine le 10 juin 2009

Miss America 70th Anniversary Special #1Rien de révolutionnaire dans ce Miss America 70th Anniversary Special. Je veux dire par là qu’aucun secret monumental y est révélé, qu’aucune règle de la narration y est rénovée. Non, rien qu’un récit signé Jan Ven Meter qui joue sur quelques registres vieillots pour évoquer les années 40 et évoquer le travail des femmes pendant la guerre. Et ça, par contre, c’est quelque chose que je n’ai pour ainsi dire jamais vu dans les comics s’intéressant au Golden Age, où on s’intéresse plus aux héros eux-même. Là, Miss America est obligée d’infiltrer un chantier où travaille des femmes, afin d’empêcher un sabotage. Andy Macdonald assure un graphisme assez sympathique, plutôt moderne mais qui ménage quelques lignes rétro sans tomber dans le ringard. Peut-être que de ce côté-là certains lecteurs auront plus de mal avec l’escouade de nazies – sorte de Danger Girls du mal – qui s’attaquent à Miss America, avec des noms tels que Annie Axis ou Vichy Vixen. Et peut-être même que certains parleront de french-bashing en voyant une de ses phrases. Mais bon, à un moment, pour le coup, il faut bien s’en souvenir, pendant la guerre il y avait des collabos et ce n’est pas s’attaquer à tous les français que de se moquer des pétainistes.

Au niveau des reprints qui accompagnent cette histoire inédite on regrettera de n’y trouver que des histoires « vintage » du Whizzer. Non pas qu’il y ait quelque chose de mal à voir le Whizzer en action mais j’aurais bien aimé qu’on profite de l’occasion pour sortir de l’oubli quelques histoires d’époque de Miss America (quitte à consacrer un autre spécial à Whizzer). S’il fallait dresser un classement de ces spéciaux, je dirais que celui consacré à Miss America vient se placer juste en dessous de celui de Sub-Mariner. Comme ici l’héroïne est bien moins connue, c’est d’une certaine manière un exploit.

[Xavier Fournier]