Mighty Avengers #20[FRENCH] Comme tout crossover qui se respecte, Secret Invasion n’aura pas été sans sa mort de héros. Mais là pour le coup ce n’est pas tellement l’identité du personnage concerné qui est important mais les conséquences pour ceux qui restent, à plus forte raison quand parmi ceux-là d’autres personnages ont toutes les raisons d’être traumatisé puisque les Skrulls se sont servis de leur identité pendant des années.

Mighty Avengers #20 [Marvel] Scénario : Brian Michael Bendis
Dessins : Lee Weeks, Jim Cheung & Carlo Pagulayan
Sortie américaine le mercredi 17/12/2008

Mighty Avengers #20Secret Invasion, c’est terminé. Mais Brian Bendis utilise cet épisode (le dernier avant d’abandonner la série) pour faire le lien avec le nouvel ordre des choses, avec déjà un œil en direction des Dark Avengers. C »est donc à nouveau un « a côté » qu’il nous raconte mais, à la différence de ces derniers mois, le passage est cette fois bienvenu. Il faut dire qu’il faut faire son deuil (au propre comme au figuré) des événements récents et peut-être même pas si récents. Et quelle meilleure manière que s’intéresser à l’un des personnages revenus à l’issue de Secret Invasion. Il ne sait même pas en quelle année il est et qui a besoin d’être briefé sur tout ce qu’il a manqué.

En clair, le personnage concerné à tout loupé depuis avant House of M. Autant dire qu’il ne sait pratiquement rien de ce qu’ont été les Avengers depuis que Bendis les écrit. House of M ? Jamais entendu parler ? Civil War ? Non plus. La mort de Captain America ? Encore moins… A plus forte raison quand la nouvelle fait écho aux toutes premières pages de l’épisode. La rotation des artistes est d’ailleurs assez bien gérée pour évoquer différentes époques…

Mais surtout le personnage en question fait partie de ceux qui ont été « remplacés » par les Skrulls. Bien sûr dans un premier temps cela veut dire que les citoyens de l’univers Marvel (et sans doute les lecteurs), sont anxieux d’avoir son avis sur ce qui s’est passé. Mais il ne faudrait confondre les Skrulls et des clones. Ce n’est pas parce que l’imposteur réagissait d’une certaine manière que l’original a forcément la même philosophie politique. Comprenez que la copie et son modèle n’ont pas forcément les mêmes amitiés au sein de la communauté super-héroïque. Difficile de parier sur le devenir du héros en question mais il occupe désormais une place unique, à la fois chargé par les actes de son double mais possédant aussi une certaine légitimité pour regarder dans les yeux celui ou ceux qui ont divisé les Vengeurs.

Cela nous promet quelques réunions assez intenses et c’est esquissé dès le présent épisode. Mais est-ce que les retrouvailles en cours ne sont pas aussi des mouvements préparant le prochain line-up des Mighty Avengers ? Si certains anciens amis ne passeront plus leur vacances ensemble, d’autres se retrouvent à nouveau et allez savoir si de leur discussion ne va pas naître le prochain visage de l’équipe. Mais ce n’est pas l’affaire de Bendis, qui se recentre vers la fin sur la mise en place des Dark Avengers (et donc de Dark Reign). Un numéro qui négocie le virage avant l’évolution des Mighty mais qui ne fait pas remplissage et est donc bien plus agréable que ce que la série nous a proposé dernièrement…

[Xavier Fournier]