[FRENCH] Spin-off d’un jeu vidéo à succès, Mass Effect: Evolution permet une nouvelle percée dans l’univers étendu de la gamme. Même si vous n’êtes pas un gamer convaincu, il n’en reste pas moins que ce comic-book est un bon exercice de style tenant du Space Opera. Fanas des sagas épiques où l’humanité explore de nouvelles étoiles, Mass Effect: Evolution est pour vous…

Mass Effect: Evolution #1 [Dark Horse] Scénario: Mac Walters, John Jackson Miller
Dessins: Omar Francia
Sortie américaine le 19 janvier 2011

N’ayant jamais joué au jeu Mass Effect, je serais bien en peine de vous dire si ce comic-book dérivé est d’une fidélité à toute épreuve (encore que la présence d’un scénariste du jeu, Mac Walters, parait être au demeurant un bonne preuve). En fait la page de garde nous dit essentiellement ce que ce que nous avons besoin de savoir avant de nous lancer directement dans cette saga où les humains s’aventurent dans une nouvelle section de l’espace… où ils ne sont pas les bienvenus. Les voici donc considérés comme de « jeunes loups » et donc des concurrents/adversaires par d’autres races interstellaires. La présence de John Jackson Miller (auteur courant pour ce qui est des comic-books de Star Wars) est un autre atout pour donner quelque chose qui tient de l’archétype (attention, pas du cliché pour autant) dans lequel on est rapidement à l’aise.

J’avais jeté un œil sur les précédents comics que Dark Horse avait tiré de Mass Effect (la mini-série Rédemption) sans y trouver autant mon compte. Il faut dire que si le dessinateur est le même, Omar Francia a visiblement bien progressé entre les deux projets que son style, plus énergique, plus fouillé donne beaucoup de dynamisme à l’histoire, donnant une sorte de modèle dont certains comics typés « space » (comme Farscape par exemple) feraient bien de s’inspirer.

[Xavier Fournier]