Avant-Première VO : Hero Squared: Love & Death #3[FRENCH] Pour Hero Squared, c’est l’heure de la conclusion. La fin sonne en effet pas seulement pour la mini-série mais aussi pour l’univers qu’avaient créé Giffent et DeMatteis, tandem connu pour leurs Justice League International (chose que nous rappelle d’ailleurs avec insistance la couverture, puisque la composition est la même que Justice League #1). Alors, que vaut-elle cette fin ?

Hero Squared: Love & Death #3 [Boom] Scénario de Keith Giffen, J.M. DeMatteis
Dessin de Nathan Watson
Sortie américaine le 27 mai 2009.

Avant-Première VO : Hero Squared: Love & Death #3Trois petits tours et puis s’en vont ? En tout cas « Hero Squared: Love & Death » s’achève avec une histoire qui à certains égards lorgne sur Crisis On Infinite Earths ou sur la Supremacy d’Alan Moore ou encore le Captain Britain Corps. Il faut dire que depuis le début, bien sûr, Hero Squared fait la part belle à des notions de réalité alternative. Les deux héros sont en fait deux versions d’un seul et même individu. Sauf que l’un vient d’un monde où il est super-héros tandis que l’autre est d’une banalité désarmante. Ayant apparemment décidé qu’assez c’était assez, les deux co-scénaristes rangent leurs jouets (ou tout au moins la majorité de leurs jouets) à l’issue de ce numéro. C’est charmant et drôle, comme on avait déjà pu s’en rendre compte mais le dessin de Nathan Watson, encré à la pointe-feutre, n’est pas spécialement mis en valeur (là où il aurait fallu apporter quelques épaisseurs pour donner du relief). Ce problème de finition nuit à la tenue de l’ensemble.

Toute sortie de Hero Squared est-elle définitive ? Les scénaristes ont l’air de dire qu’ils referment le concept. Et c’est vrai que certains des protagonistes seraient bien en peine de continuer comme avant. Mais dans le même temps ils semblent s’être ménagé une toute petite solution de rechange « au cas où ». Si vous prenez le train en route, soyez cependant prévenu : Hero Squared: Love & Death #3 a un parfum de conclusion, de fermeture, et ce n’est pas franchement le moment pour débarquer là-dedans et vous demander qui est qui. L’heure n’est plus aux présentations. Restera alors à se tourner vers le TPB déjà parus (qui reprenait la première série) et au recueil qui viendra forcément compiler les numéros de Love & Death. Scénaristiquement on reprendrait bien un peu de rab’, mais vraiment, si Hero Squared devait revenir sous une forme ou une autre, il faudrait faire quelque chose au niveau du dessin…

[Xavier Fournier]