captain70[FRENCH] Les vampires attaquent la Grande-Bretagne et les conséquences vont secouer notre équipe de héros britanniques. Dracula, le Maître des Vampires, veut s’approprier le pouvoir magique de la Grande-Bretagne. Et il ne fera pas de quartier pour y arriver.

Captain Britain and MI:13 #11 [Marvel] Scénario : Paul Cornell
Dessins : Leonard Kirk avec Mike Collins.
Sortie américaine le mercredi 11 mars 2009.

Captain Britain and MI: 13 #11Les vampires ont déjà frappé. Le MI:13 et ses agents doivent panser leurs blessures et élaborer une riposte efficace. Faiza Hussain, de son côté, a du mal à trouver sa place au sein de cette organisation. Elle hésite et est prête à tout laisser tomber, pour retourner à sa vie d’avant. Pete Wisdom et Captain Britain ont vu leurs rencards gâchés par une invasion de vampires en plein centre-ville. Nos héros ont réussi à repousser l’ennemi et, à présent, c’est l’heure de la revanche. Blade devient le chef des opérations. C’est logique car, après tout, il est spécialisé dans la chasse aux créatures aux dents longues. De pus, Dracula semble avoir un compte à régler avec lui… Enfin, Spitfire va devoir choisir entre son appartenance au monde de la nuit et son rôle de super-héros.

Les sagas de Captain Britain and the MI: 13 se suivent et se ressemblent, du moins dans leur structure. Paul Cornell a choisi de frapper un grand coup dans le premier épisode de ses sagas, puis de relâcher la pression avant un final explosif. Autant vous dire que ce numéro est plus creux que le précédent, mais pas inintéressant pour autant. Certains protagonistes sont à un tournant décisif de leur « carrière » de héros. L’artiste épaulant Leonard Kirk (fidèle depuis le début de la série) n’était pas le meilleur choix. La différence de graphisme n’est pas assez franche. On a ne sait pas si les auteurs ont voulu créer deux ambiances différentes ou si Mike Collins n’était là que pour faire illusion…

[Pierre Bisson]