[FRENCH] Après un épisode 43 assez décevant, New Avengers revient dans la course avec un nouveau numéro qui, s’il traîne toujours un peu dans l’exécution, a au moins le mérite d’apporter de nouvelles informations concernant le plan des Skrulls, et d’expliciter certains points du dernier épisode de la série-mère. On est très loin du punch de la série pendant Civil War mais, comme on le pourrait dire, « au royaume de Daredevil, Cyclope est roi »…

New Avengers #44
Scénario de Brian Michael Bendis
Dessin de Billy Tan
Sortie aux USA le 27 août 2008

On nous avait promis les Illuminati, on les aura mais, en réalité, c’est surtout au sort de Red Richards que s’intéresse Bendis. Dans ce flash-back, nous découvrirons comment les Skrulls lui ont arraché l’information manquante, celle qui leur a permis de réaliser l’Invasion Secrète. Billy Tan livre un travail tout à fait honnête, témoin de sa constante progression depuis les pages d’Uncanny X-Men. De son côté, Bendis est en demi-forme. Comme annoncé en introduction, cet épisode prend tout son temps – à commencer par une séquence d’intro de 10 pages qui reprend un twist déjà utilisé dans les pages du crossover. Mais, au moins, les dernières pages nous apportent un embryon d’information et promettent des répercussions intéressantes sur le personnage de Richards. Du coup, forcément, ça le place effectivement aux premières loges dans Secret Invasion pour savoir comment les Skrulls s’y sont pris (tel qu’il l’énonçait lui-même à la fin de Secret Invasion #5).

Par contre il est dommage que les manœuvres des Skrulls telles qu’on les voit ici fassent autant écho à l’épisode où on voyait l’Empereur entraîner ses espions. Là pour le coup on aurait pu comprimer les deux épisodes pour n’en faire qu’un. Le rythme y aurait été plus soutenu et cela nous aurait évité quelques pages qui sentent le surplace… Le choix d’alterner les intrigues Skrulls n’est à ce titre guère heureux puisqu’après nous avoir présenté les préparatifs Skrulls dans un épisode on était passé à un autre concernant la présence de l’Impératrice Veranke sur Terre juste avant House of M et qu’on revient sur l’aspect préparatif dans ce #44 avant de retrouver Veranke dans House of M dans un autre. Ce zig zag est sans doute dommageable à la manière dont on perçoit ces retours en arrière. Dans un autre ordre, la sensation de progression serait sans doute plus apparente.

En résumé, et parce qu’il n’y a finalement pas grand chose à en dire, si vous ne deviez lire qu’une seule série tie-in, New Avengers ne serait pas un mauvais choix. Non que ce soit aussi fun et nerveux qu’un Incredible Hercules, mais NA est clairement la série back-up de la principale (Secret Invasion), celle où Bendis montre les rouages de sa mécanique. On est bien loin des riches heures de Civil War, en comparaison, mais la série – dans sa phase actuelle – a un aspect utilitaire incontestable qui manque juste un peu de sel par endroit.

[A.M. & X.F.]