[FRENCH] Nouvel annual pour les héros de l’univers Ultimate. Mais celui-ci est un peu spécial : on y retrouve les X-Men et les Quatre Fantastiques. Prélude à Ultimatum, cet annual nous a été annoncé comme une rencontre choc qui aura des répercussions sur toutes les séries Ultimate l’année prochaine. En tout cas, en lisant ce premier numéro, on ne s’ennuie pas une minute. Ce récit créé à quatre mains est très captivant. Personne n’est qui y semble être. Et certains héros vont en surprendre plus d’un ! Il faut simplement espérer que tout ne tombera pas à plat le mois prochain…

Scénario :  Aron E. Coleite & Joe Pokaski
Dessins : Dan Panosian & Mark Brooks
Sortie américaine : 10 septembre 2008.

Tout commence dans vingt ans dans le futur. Un groupe de héros rebels cherchent à gagner le passé pour changer le présent. Un peu confus comme début, non ? On se croirait dans Terminator. Et c’est un peu le cas. Nos héros arrivent à retourner au XXIe siècle et plus précisement dans le Baxter Building. Le pauvre Red Richards est encore la cible de ce groupe de tueurs. Pourquoi ? Apparemment, il est à l’origine de ce futur sombre. Le reste des Fantastiques devront demande l’aide des X-Men (du présent) pour retrouver leur leader.

Même si le « pitch » de départ peu sembler classique, nous allons de surprise en surprise au fil des pages. Les deux scénariste mélangent les héros et les pouvoirs, pour le plaisir des fans de réalité alternative. Après tout, une Kitty Pride projetant des toiles ou un Captain America arborant un « X » sur le front, ça peut paraître bizarre. Ne vous inquiétez pas, toutes les réponses sont présentes dans ce numéro. Cependant, on en voit pas encore en quoi cette aventure aura des repercussions sur le projet secret Ultimatum. J’espère que tout cela n’est pas qu’un simple argument de vente et que les personnages présents ici seront au cœur du crossover de cette fin d’année. On apprend un élément intéressant : Red n’est pas encore lassé des explorations des dimensions parallèles. Pourtant après l’arrivée des zombies et des membres de l’Escadron Surpême, il aurait dû savoir que les conséquences peuvent être dramatiques !

Aux dessins, l’alternance entre Mark Brooks (pour l’introduction et la conclusion) et Dan Panosian (pour les pages du milieu) ne choque pas du tout. La qualité est au rendez-vous !

[Pierre Bisson]