[FRENCH] Tony Stark étant au coeur de l’univers Marvel, il apparaît un peu partout. Après quelques sagas qui ne collaient pas trop avec l’actualité du héros dans les autres séries Marvel, voici un récit qui explore les conséquences de l’invasion Skrull sur Stark et son entourage. Christos Gage et Sean Chen débarquent en force aux commandes de la série. Ils boulversent totalement les choses : Iron Man n’est plus, vive War Machine ! Le Vengeur à l’armure grise et noire doit décider de suivre les ordres de son ex-boss, Iron Man, ou de garder son indépendance…

Iron Man : Director of S.H.I.E.L.D. #33 [Marvel]
Scénario : Christos Gage
Dessins : Sean Chen

Sortie aux USA : le 17 septembre 2008

Tout commence dans la jungle de la Terre Sauvage. Tony Stark, alias Iron Man, est bien mal en place. Suite à l’invasion des Skrulls, son armure été infectée par un virus. Seulement, ce n’est pas que le héros qui doit subir les effets de cette attaque, tout appareil équipé de la technologie Stark est également concerné. Ainsi le S.H.I.E.L.D et d’autres héros se retrouvent sans défense. Un seul homme peut résoudre ce problème : James Rhodes, aka War Machine. L’ancien co-équipier d’Iron Man se voit confier une mission. Son armure est la seule protégée contre ce virus informatique. Il doit donc suivre les instructions de Tony. Mais tout n’est pas aussi simple qu’il n’y paraît. Les Skrulls se lancent à la poursuite de War Machine. Et il est certain qu’il y aura de la casse dans le prochan épisode…

Christos Gage (Thunderbolts: Reason in Madness, Annihilation Conquest) reprend les rennes de la série et ça déménage ! Le scénariste est obligé de suivre les répercussions de Secret Invasion. Il n’a aucun problème à gérer tout ça. Exit Iron Man et bienvenue à War Machine. Rhodes a changé et s’est endurci depuis qu’il entraîne les jeunes héros de l’Initiative. Les lecteurs qui n’auraient pas lu ce comic book auront un peu de mal à comprendre comment « Rhodey » est devenu plus machine que homme. Le scénariste nous donnera, sans doute, plus d’explications là-dessus dans les mois prochains.

Côté dessins, on retrouve Sean Chen (Wolverine, X-Men : The End) qui vait déjà officié sur Iron Man (durant les premières années de la série lors de son relaunch en 1998). Force est de constater qu’il n’a pas perdu la main et qu’il est toujours aussi doué pour dessiner les héros en armure. J’espère qu’il restera longtemps sur la série. Car après une valse de dessinateurs, il serait  bien que le comic book garde une homogénéité graphique.

[Pierre Bisson]