incredible_hulk_111.jpg[FRENCH] Word War Hulk s’est terminé la semaine dernière et Incredible Hulk arrive quelques jours plus tard, ne pouvant guère révèler la future orientation du monde du géant vert (ou rouge, c’est comme vous voulez). Que reste-t’il donc à raconter au sujet d’Amadeus Cho et de ses ouailles ? Et bien le reste: Greg Pak et Jeff Parker nous montrent que World War Hulk ne se limitait pas à Banner et qu’il reste des choses à régler.

Incredible Hulk #111 [Marvel]
Scénario de Greg Pak et Jeff Parker
Dessin de Leonard Kirk

Sortie aux USA: Sortie aux USA le 21 novembre 2007

Si les choses semblent s’être jouées la semaine dernière, ce serait faire bien peu de cas de la créativité des scénaristes pour nous ressortir une menace qui, sur le coup, avait un peu des airs de Deus Ex Machina quand elle avait été mentionnée dans World War Hulk. On avait presque oublié Zom, le démon invoqué par Docteur Strange dans un moment de désespoir. Et l’endurance de cette bestiole fait que le monde est loin d’être sauvé… Heureusement que dans les décombres de New York les Renegades veillent au grain, non sans continuer de se demander s’ils ont bien fait ou pas de se ranger du côté de Hulk.

Mais malgré l’indécision apparente de cette équipe récente, elle se reconnait dans un trait de caractère: on ne se pose pas de question quand un ami est dans le besoin. On agît, on sauve et on aura toujours le temps de discuter après. Pak et Parker continuent de dresser un portrait particulièrement aimable et sensible d’Hercules (bizarrement Angel est lui assez « figurant » dans les événements). Amadeus est la tête des Renégades mais Hercules en est assurément le coeur et plutôt deux fois qu’une comme le prouve certaines scènes vers la fin. Namora trouve un rapport surprenant au sein de l’équipe et dresse de nouvelles relations (je dois dire que je ne l’avais pas vu venir).

Quand tout est dit, les événements de World War Hulk ont effectivement pris fin sans les Renegades mais ils ont quand même trouvé le moyen de sauver la ville en agissant là où pratiquement personne n’était là pour les voir. Le numéro s’achève par une preview de la superbe couverture de l’épisode suivant (« Incredible Herc »). Créativement on peut discuter du bien fondé de donner la numérotation de Hulk à Hercules mais en tout cas la dynamique amorcée ces derniers mois et la conclusion de cet arc font que le tandem Amadeus Cho / Hercules est diablement intéressant. On est impatient de les voir promener leur sympathique chaos à travers le reste de l’univers Marvel!

[Xavier Fournier]