arrow_entete[FRENCH] Après la révélation du dernier épisode, Oliver cherche à connaître la vérité sur la disparition de son beau-père, Walter. Malheureusement, tout ne se passe pas comme prévu… Inconscient, le jeune héros revit sa rencontre avec Slade Wilson sur l’île. Le mercenaire va essayer de former son nouvel élève au combat. Mais les deux hommes ont-ils la même conception du bien et du mal ?

Après avoir découvert que sa mère lui cachait des choses, Oliver a décidé de la confronter dans son costume de justicier à la capuche (il est vraiment temps qu’il se trouve un nom de code !!). Mais Moira Queen n’est pas sans ressource et blesse son propre fils. Le héros n’a pas d’autres choix que de faire entrer Felicity, la « hackeuse » de Queen Consolidated, dans la boucle. Diggle et elle vont tenter de sauver la vie d’Ollie. Durant son coma, ce dernier se remémore son passé sur l’île, notamment sa rencontre avec Slade Wilson. Les deux hommes élaborent un plan pour s’échapper de l’île. Mais la fidélité d’Oliver à Yao Fei va créer des tentions. De plus, le jeune milliardaire a besoin de s’entraîner au combat avant de se confronter aux mercenaires de Edward Fyers. Dans le passé ou dans le présent, Oliver arrivera-t-il à se sortir de cette situation ?

WINTER(GREEN) IS COMING…

arrow14_1

La semaine dernière, durant les flashbacks, Oliver a rencontré Slade Wilson. Si les fans des comics le connaissent sous le nom de Deathstroke, dans la série télé, Slade est son seul alias. Il explique qu’il est un agent des services secrets australiens. Ce n’est pas lui qui a torturé Ollie dans l’épisode 5 mais son ancien partenaire : Billy Wintergreen. Dans la BD, Wintergreen est le valet de Deathstroke. Leur amitié est née lorsque Wintergreen a sauvé Slade durant un assaut à l’armée. Ici, les deux partenaires sont venus secourir Yao Fei. Mais pourquoi ? Qui les a envoyés ? En tout cas, c’est un bon stratagème de la part des auteurs qui avaient lancé le personnage de Deathstroke très tôt dans la série, sans vraiment savoir quoi en faire. La création d’un Deathstroke vilain et d’un alter-ego plus « sympathique » relance le personnage et va permettre de le développer dans les semaines à venir.

PETIT SCARABÉE

arrow14_4

Cette plongée dans le passé du héros est plutôt rafraîchissante. Les flashbacks étant les séquences les plus intéressantes de la série TV, c’est agréable d’avoir un épisode focus sur l’évolution d’Ollie sur l’île. On découvre la première étape de l’apprentissage du jeune homme. Slade est un tuteur plutôt dur. Mais la situation le demande. Les deux hommes ayant un très court créneau pour tenter de quitter l’île. Stephen Amell change de ton dans son jeu d’acteur. Son personnage étant plus léger dans le passé que dans le présent, il est plus blagueur et plus naïf. C’est intéressant de voir cette autre facette du héros. Manu Bennett, quant à lui, est un peu caricatural dans le rôle du mercenaire bougon, mais pas si mauvais que ça. Son phrasé est très théâtral, on a l’impression de voir un vieux péplum quand on l’entend parler (quand on sait que l’acteur vient du feuilleton Spartacus, on ne s’étonne pas trop…). Même si c’est un reproche que j’ai déjà entendu pour d’autres rôles dans Arrow… Néanmoins, cet ajout à au monde de Arrow permet de relancer l’intrigue. L’élève va-t-il se révolter contre les méthodes de son maître dans les épisodes à venir ? Slade enfilera-t-il à nouveau le masque de Deathstroke ?

TOUCHE FÉMININE

arrow14_2

L’autre ajout de taille est la promotion de Emily Bett Rickards, alias Felicity Smoak. La « geekette » avait permis de semer le doute en révélant l’existence du carnet de Moira à Oliver et Diggle. On découvre que la jeune femme n’était si dupe que ça. Elle avait bien compris que les deux hommes lui racontaient des mensonges quand ils avaient ponctuellement besoin de ses dons d’informaticienne. Cependant, elle reste réservée et n’adopte pas si facilement la cause du justicier. Mais on ne doute pas que Felicity apparaîtra plus régulièrement (et avec plus d’importance) dans le reste de la saison. On peut aussi se rassurer : elle ne risque pas de disparaître car Emily B. Rickards a signé pour un rôle récurrent dans la seconde saison. Normal, elle est devenue rapidement l’une des chouchous des téléspectateurs.

Pierre Bisson

Arrow disponible sur l’iTunes Store (US), Amazon Unbox et en ligne sur le site de la CW.