Avant-Première VO: Review Old Man Logan #32

Peu importe de quelle version de Wolverine ou de Logan on parle. La Main n’est jamais très loin pour empoisonner la vie du héros. Après s’être débarrassé du Silver Samurai, cette armée d’assassins a d’ailleurs une nouvelle femme fatale à opposer au mutant griffu. Une vraie ennemie taillée sur mesure. Saurez-vous deviner le secret de la nouvelle Scarlet Samurai ?

Old Man Logan #32Old Man Logan #32 [Marvel Comics]
Scénario d’Ed Brisson
Dessins de Mike Deodato Jr.
Parution aux USA le mercredi 20 décembre 2017

Logan au Japon, luttant contre la Main, c’est peu de dire que c’est du vu et revu depuis des décennies. Mais dans le même temps il faut bien convenir que c’est souvent quand il s’est aventuré au Japon que Wolverine a donné le meilleur de lui-même, avec certains tournant de sa vie qui s’y sont déroulés. On peut repenser, bien sûr, à la minisérie par Chris Claremont et Frank Miller (le présent comic-book ne s’en prive d’ailleurs pas, tant les références sont nombreuses, à commencer par la couverture). Et puis il y a eu le mariage, ou encore la mort de Mariko. Ed Brisson et Mike Deodato Jr. se donnent donc beaucoup de mal pour donner à Logan un nouveau chapitre nippon important, avec l’apparition de ce qui pourrait être un peu une Elektra appliquée à la mythologie de Wolvie. La volonté est là, c’est certain. Hélas dès les premières cases on voit où Brisson veut en venir. C’est tellement téléphoné qu’on passe une partie de l’épisode à se dire que pour être si évident cela ne peut qu’être une fausse piste lancée par les auteurs pour faire diversion. Et au final non, il se passe bien quelque chose d’important pour Logan mais le fait de l’avoir « deviné » une vingtaine de pages avant amoindri l’impact recherché. Du coup la lecture se fait académique, privée d’une grande partie de son potentiel de surprise.

« I can see your thoughts, Logan. Plotting ten different ways that you can save the widow. »

Pour autant, on ne peut pas balancer le bébé avec l’eau du bain. A défaut d’être d’une subtilité à toute épreuve, Old Man Logan #32 a l’avantage, au moins, d’introduire un nouvel enjeu pour le protagoniste de la série. C’est surtout Mike Deodato qui (continuant ses techniques de tramages comme il avait pu le faire sur Thanos) donne à ce récit une forme de martialité et de noirceur qui convient à ce récit. La vraie question c’est ce que veut faire (ou ne pas faire) Brisson à partir de là. Car si le début de l’arc est assez prévisible et emprunte beaucoup à des choses comme le run de Miller sur Daredevil, c’est sur ce qu’il en ressortira que le scénariste garde une marge de progression. Old Man Logan #32 est produit de façon solide mais fourmille de pirouettes déjà utilisées. L’exercice est bien tenu, mais on aimerait une touche de fantaisie en plus.

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!