Avant-Première VO: Review Avengers #10

Avengers #10

A l’occasion de Secret Empire, la composition des Avengers est une nouvelle fois chamboulée, avec des nouveaux membres qui, en d’autres circonstances, n’auraient certainement rien à y faire. Mark Waid et Mike Del Mundo s’emparent cependant de ces nouvelles têtes et en particulier du Superior Octopus pour mieux nous montrer ce qui se passe réellement à l’intérieur de l’équipe.

Avengers #10 [Marvel Comics]
Scénario de Mark Waid
Dessins de Mike Del Mundo
Parution aux USA le mercredi 2 Août 2017

Depuis qu’il écrit les Avengers (c’est à dire en prenant en compte les « All New All Different… », Mark Waid a montré comme une certaine défiance envers les crossovers globaux, trouvant souvent le moyen de botter en touche. Civil War II était pour lui le moyen de raconter une histoire des Avengers originaux et, le mois dernier, Secret Empire lui a permis de consacrer tout un épisode à la seule Thor/Jane Foster. Cette fois, au contraire, il prend le crossover à bras le corps et c’est doublement bienvenu. D’abord parce que dans la série principale le revirement de certains Avengers a été à peine mentionné, pas vraiment exploré (tout au plus on sait que le Thor original, Odinson) est tenu par une forme de chantage. On sait que la Vision est reprogrammée et que Scarlet Witch est possédée pour la énième fois. Mai dans l’ensemble, tout cela représente une sorte de page blanche. Waid aurait pu choisir la voie facile et raconter les choses à travers la voix d’un personnage régulier de la série (par exemple Vision). Mais au contraire la narration repose sur Superior Octopus. C’est à dire que le scénariste hérite non seulement de la donne de Secret Empire mais qu’il se glisse en plus dans l’esprit d’un bad guy récemment redéfini dans une autre série, Amazing Spider-Man. Il y a comme un double niveau de difficulté là-dedans dont Waid se tire à merveille, capitalisant sur ce que Spencer et Slott ont pu faire par ailleurs.

« This is hardly the team I would have put together. »

Par contre il y a des situations un peu plus compliquées, héritées du crossover (et ne dépendant pas, à priori, de l’équipe créative d’Avengers). Dommage que pour une fois encore Wanda passe une grande saga en se contentant d’être retournée. Et même l’explication parait limite. Que Chthon la possède, cela s’est déjà vu. Mais que le démon se contente d’être si serviable, plutôt que de détruire l’humanité, c’est plutôt bizarre. Idem pour le côté amourette renouvelée… Pour ce qui est des dessins, Mike Del Mundo est d’une grande régularité. Au point d’ailleurs que cela joue un peu contre certains changements d’ambiances. Les créatures mi-amibes mi-crystallines dont il a le secret finissent par être utilisées pour un peu tout et n’importe quoi. On a pu voir ce genre de bestioles pendant l’arc sur Kang, puis le mois dernier pour ce que Thor affrontait. Si bien que là les « aliens » de service font un peu générique. Sauf si Waid et Del Mundo ont prévu à un moment de nous révéler que tout est lié, mais cela ne parait pas en prendre la route. Un épisode qui sonne plus comme un one-shot à l’occasion de Secret Empire et qui frustrera peut-être les lecteurs qui veulent les « vrais » Avengers mais qui permet vraiment de prendre plus de temps pour explorer certaines choses.

[Xavier Fournier]
Comments: 0

Laisser un commentaire

error: Content is protected / Le contenu de ce site est protégé !!