Oldies But Goodies: Shazam #28 (Avril 1977)[FRENCH] Black Adam, c’est bien évidemment l’ennemi juré de Captain Marvel et des héros rattachés au sorcier Shazam. Enfin… de nos jours. Car pendant plus de trente ans le personnage resta dans les oubliettes des comics. Il n’était apparu qu’une seule fois dans les années 40 et en prime il mourrait à la fin de sa première apparition. La carrière de Black Adam était donc bien mal partie, peu de lecteurs se souvenaient de lui… Comment, dans ces conditions, en faire à nouveau un criminel majeur ? « Le retour de Black Adam » allait y mettre bon ordre…

Shazam #28 (Avril 1977)Sur la page d’introduction de l’histoire, Captain Marvel (version Shazam) n’en croit pas ses yeux ! C’est Black Adam qui l’attaque ! Mais Black Adam, pourtant, était mort depuis des années ! Et la version maléfique du bon Captain de confirmer : « J’étais mort… Mais me voici à nouveau en vie ! ». Bon, tout ça est bien gentil mais pour peu que vous ne connaissiez pas (ou peu) Black Adam et que vous saviez encore moins qu’il était supposé être trépassé, ces déclarations mélodramatiques doivent vous laisser de marbre… Tournons donc rapidement la page pour avoir quelques explications… L’autre ennemi juré de Captain Marvel, le savant fou Sivana, est en train de mettre un nouveau plan pour venir à bout du héros. Il a inventé un engin nommé la Reincarnation Machine, une sorte de sarcophage qui visiblement lui permet de ressusciter qui il veut en le reconstruisant atome par atome. Pour ceux qui connaissent sur le bout des doigts les aventures de Captain Britain, notons qu’on retrouvera un engin énormément similaire quelques années plus tard, au moment Alan Moore écrira la série… Pour l’heure, Sivana a programmé sa machine pour ramener à la vie quelqu’un capable de tenir tête à Captain Marvel… Et c’est l’égyptien Teth-Adam qui en surgit… Ce personnage, quand il prononce le mot « Shazam », se retrouve investit des mêmes pouvoirs que « la famille Marvel » (Captain Marvel, Captain Marvel Jr., Mary Marvel…). Il explique brièvement (mais on y reviendra) que lorsqu’il s’est attaqué au sorcier Shazam, ce dernier s’est retourné contre lui. En fait Teth-Adam avait d’un coup pris l’âge réel qu’il avait en étant né à l’époque des pyramides et était donc instantanément retourné à l’état de poussière. Bien sûr Black Adam est étonné d’être à nouveau en vie et questionne Sivana. Ce dernier lui explique alors que c’est grâce à sa Reincarnation Machine, qui est d’ailleurs désormais le seul engin capable de renvoyer Black Adam à l’état de mort. Peut-être Sivana espérait-il faire chanter Black Adam ou au moins lui faire peur… En tout cas c’est loupé : Black Adam comprenant instantanément que l’engin est désormais son seul point faible… Il détruit la machine sous les yeux consternés de Sivana (encore que, vu qu’il en est l’inventeur il devrait pouvoir en reconstruire une sans problème mais c’est un élément qui n’est pas relevé dans le scénario)… Désespéré de voir son idée d’alliance s’évaporer ainsi, Sivana proteste : « J’ai menacé de détruire Boston si on ne me nommait pas maître de l’univers et je t’avais ramené pour m’aider ! ». Devenir maître de l’univers ? Black Adam aime l’idée mais décide de se l’approprier. Après tout, il n’a pas besoin de Sivana pour mettre le plan à exécution. Et alors que Black Adam s’envole, Sivana a tout le temps de conclure « quel ingrat! ».

La "réincarnation" de Black AdamPendant ce temps le jeune Billy Batson (Captain Marvel dans le civil) est loin de se douter du danger qui le menace. Il descend du camping-car dan lequel il voyage en compagnie de son « oncle Dudley ». Ce dernier lance un avertissement à Billy en lui conseillant de ne pas s’attirer les ennuis cette fois. Ce qui est un peu injuste car Billy est loin d’être une graine de vaurien. Ce n’est pas le genre à chercher noise… Et pourtant l’avertissement de Dudley va vite s’avérer prémonitoire car Billy a à peine fait deux mètres qu’il se retrouve coincé contre son gré entre deux manifestations (une « pour » et une « contre ») qui a pour objet le bus de ramassage scolaire. Une partie des manifestants voudrait qu’on impose le bus aux jeunes… et l’autre qu’on ne l’impose pas… ou quelque chose du genre. C’est une véritable scène de non-sens… Il faut dire que l’univers de Shazam est aussi « propret » et optimiste que celui de Superman : on y a confiance dans le système et dès lors les manifestations qui le remettent en cause sont souvent montrées comme dénuées de pertinence. Coincé entre les deux foules, Billy n’a qu’une solution : crier « Shazam » et se transformer ainsi en Captain Marvel. Sans perdre de temps il s’envole loin de cette double manifestion et, dans le ciel, voit Black Adam s’approcher de lui (ce qui est raccord avec la page d’introduction). Très vite, Captain Marvel se remémore les événements de leur première rencontre : A l’époque de l’Egypte antique, Black Adam était le premier champion choisi par le sorcier Shazam pour devenir un défenseur de l’humanité. Mais Adam s’est vite laissé corrompre par ses pouvoirs et s’en est servit pour prendre le pouvoir. Shazam était arrivé à le bannir pendant près de 5000 ans mais dans les années 40 ce Marvel maléfique est revenu terroriser Shazam et ses alliés modernes. C’est l’oncle Dudley, déguisé en Uncle Marvel, qui était arrivé à faire prononcer à Black Adam le nom du sorcier, le retransformant en être normal… En tout cas un être normal vieux de 5000 ans et donc une pile de poussière. Black Adam était mort… Le voici qui s’élance à l’assaut de Captain Marvel pour les raisons que vous savez… Comme le Captain connait bien l’arsenal de ses ennemis, il devine que ce retour est sans doute lié à la Reincarnation Machine de Sivana (le savant fou l’avait déjà utilisé dans l’épisode précédent).

Black Adam attaque Captain Marvel en utilisant l'U.S.S. Constitution

Captain Marvel se dit avec angoisse que lors de leur première rencontre il était aidé de sa sœur (Mary Marvel) et de Captain Marvel Jr. Là, il est seul face à Black Adam… qui fonce dans le port de Boston et s’empare d’un bateau qui est un véritable monument national, l’U.S.S. Constitution, pour le balancer sur le Captain. Le héros intercepte la relique du mieux qu’il peut, car il ne veut pas endommager un tel symbole. Rapidement, Black Adam est déjà passé à une autre cible: la statue du héros historique Paul Revere… Au passage ne me demandez pas comment un égyptien qui a passé les 5000 dernières années dans les limbes peut savoir quel objet a une importance symbolique pour un américain… Captain Marvel reconstruit la statue mais n’arrive pas à capturer Black Adam. Bredouille, il repart L'Eterni-Phone en action...jusqu’au camping-car et informe Oncle Dudley du retour de leur vieil adversaire. Tous les deux décident qu’il est grand temps d’appeler le sorcier Shazam à l’aide de l’Eterni-Phone, un gadget contenu dans leur véhicule et qui permet de parler avec le vieux mage par hologrammes interposés. A son tour Shazam se souvient des débuts de Black Adam et de comment il s’est retourné contre lui après avoir reçu ses pouvoirs. Shazam explique même à Captain Marvel que quand Black Adam crie « Shazam » il n’invoque pas les mêmes dieux que Billy. Le sorcier a dans son cas conclut un pacte avec des divinités égyptiennes, comme le prouve une sorte de « tableau d’équivalence » gravé dans la roche (c’est quand même pratique d’avoir un tableau gravé dans la roche qui correspond pile-poil au sujet du jour, non ?).

Pendant ce temps Black Adam, faute d’une autre base, est retourné au Q.G. de Sivana. Il se demande comment se venger de Captain Marvel et c’est Sivana qui lui explique : « Pourquoi ne pas s’en prendre plutôt à celui qui l’a banni pendant des millénaires ? ». Après tout si Black Adam attaque Shazam, c’est aussi une manière de s’en prendre à Le serment de "Shazam" n'est pas le même pour Black Adam...Marvel par personne interposée. Et Sivana se dit (en son fort intérieur) qu’en plus si Black Adam tuait Shazam, cela aurait pour effet de détruire la source des pouvoirs de Captain Marvel MAIS AUSSI DE BLACK ADAM!… Sans se douter du plan de Sivana, Black Adam s’envole en direction du Rock d’Eternité (le repaire de Shazam, qui se trouve au centre de l’espace-temps) mais Captain Marvel le voit passer dans le ciel et s’élance à sa poursuite. Marvel l’intercepte alors qu’ils sont presque au Rock et le rejette dans la dimension terrestre. Mais en raison des propriétés temporelles spéciales du Rock, Black Adam atterrit dans la baie de Boston 200 ans dans le passé, le soir d’un fameux événement historique. Le 16 décembre 1773, lors de la « Boston Tea Party« , les combattants américains, déguisés en amérindiens, attaquèrent des navires anglais. Black Adam et Captain Marvel se battent en se balançant une partie de la cargaison anglaise mais Marvel ironise en expliquant à Adam qu’en détruisant cette cargaison finalement il aide les américains dans leur combat. Mais dans le combat Black Adam utilise la ruse. Il s’écrie « Shazam » (chose qui normalement devrait le retransformer en humain) mais utilise sa super-vitesse pour placer Captain Marvel là où l’éclair magique de la transformation doit frapper. C’est donc Captain Marvel qui est retransformé en humain. Black Adam n’a aucun mal à capturer Billy Batson et à le bâillonner (pour qu’il ne puisse crier « Shazam » une nouvelle fois). Puis Adam jette le garçon ficelé dans la baie de Boston… Heureusement pour Billy, il est repêché par les guerriers américains, y compris par un certain Paul… Et Billy Batson en déduit qu’il est en présence du vrai Paul Revere.

Une fois sauvé, Billy a vite fait de crier « Shazam », de se retransformer en Captain Marvel et de chercher la trace de Black Adam. Au Rock d’Eternité, Shazam n’a pas vu l’égyptien… Mais il prévient Marvel que Black Adam est retourné en 1976. En effet, Adam a réalisé que Sivana avait tenté de le piéger et que tuer Shazam serait perdre ses pouvoirs. Il a donc changé d’avis. Plutôt qu’attaquer le sorcier, il va s’en prendre à… Oncle Dudley, l’homme qui a réussit à le piéger lors de son premier combat avec la Famille Marvel. Black Adam retrouve Dudley et s’apprête à le démolir quand le vieil homme proteste et fait mine de ne pas comprendre pourquoi on lui en veut. Furieux, Black Adam explique que c’est lui qui, la dernière fois, l’a piégé en lui faisant dire « Shazam » ! « Oh, comme ce que tu viens de dire ? » ironise Dudley qui n’attendait que ça ? Car forcément l’éclair magique est tombé et Black Adam est redevenu l’humain Teth-Adam. Captain Marvel arrive alors et décoche à Adam ce qu’il appelle un « amnésia punch » : la violence du coup fait que Teth-Adam perd le souvenir du mot magique qui lui sert à se transformer. Bien qu’aucune explication ne soit donnée, on en déduira que pour calculer un tel coup et prévoir son effet Captain Marvel s’est sans doute servit de sa « sagesse de Salomon ».

Black Adam se fait piéger par l'oncle de Billy.

Bref, voici Teth-Adam privé du mot magique et incapable de revenir Black Adam. On remarquera au passage que même si la méthode est plus musclée, le résultat de l’astuce est assez similaire à ce que le même Captain Marvel utilisa à la fin de la maxi-série « 52 » pour priver Adam du mot qui lui permettait d’accéder à ses pouvoirs. Alors bien sûr Black Adam ne sort pas de cet épisode véritablement grandit. Il passe plutôt comme une sorte de brute idiote que Sivana arrive partiellement à manipuler et qui se fait finalement piéger de façon assez simple par Dudley. Mais avant Shazam #28, Black Adam était mort et oublié. Personne n’aurait parié un centime sur son devenir. Un peu bête et privé de ses pouvoirs ? Oui, mais ramené dans le monde des vivants et dans la mémoire des lecteurs. C’est cet épisode qui permettrait à Black Adam d’interagir à nouveau avec Captain Marvel mais aussi avec le reste de l’univers DC (on le retrouverait assez vite dans les rangs de la Secret Society of Super-Villains). Il resterait un peu looser jusqu’à ce que Jerry Ordway (Power of Shazam) puis Geoff Johns s’occupent de lui (dans JSA) mais au moins il était à nouveau vivant…

[Xavier Fournier]