[FRENCH] Thor était encore un personnage tout neuf chez Marvel quand il fit face à une terrible menace: un Thor maléfique, aussi fort que lui, mais qui plus est armé de DEUX marteaux mystiques. Et dans la même période, Don Blake, lui, s’amusait à construire des androïdes… Ce qui n’est quand même pas peu pour un médecin généraliste… Et pourtant, aucun Skrull à l’horizon…

« Ce n’est pas possible! Le démoniaque duplicata de Zaxton possède deux marteaux mystiques et a donc deux fois ma force » se lamente Thor en page d’ouverture de ce numéro (puisqu’à l’époque autant Marvel que DC aimaient à poser l’action dans une sorte de preview, en début d’histoire). Et le double démoniaque de rétorquer « Dans quelques instants je te détruirais avec un double coup de marteau« . Mais comment Thor s’est-il retrouvé dans cette galère ?

Tout commence de manière peu caractéristique puisqu’Odin, le monarque des Asgard, a appelé à l’aide son fils Thor: le royaume familial est en danger, victime d’une sécheresse (ce qui est déjà une curiosité en soi puisqu’il est rare de voir Asgard menacée par des soucis si « terrestres »). Qu’à celà ne tienne, Thor invoque avec son marteau un orage qui devrait durer 7 jours. Et puis une fois le danger écarté, Thor s’envole en direction de la Terre, où il doit assister à un événement important: l’inauguration de l’androïde qu’a créé Don Blake…

Quoi ? Le médecin de quartier Don Blake aurait créé un androïde ? Mais avec quel savoir ? Quelle technologie ? A l’époque les Vengeurs n’ont même pas été créés. Blake serait donc bien incapable d’avoir utilisé l’aide de Tony Stark (Iron Man) ou de Hank Pym (Ant-Man). Et pourtant si (même si jamais dans l’histoire les scénaristes – Stan Lee et R. Berns – ne se donneront la peine d’expliquer le comment du pourquoi), Don Blake est bien en mesure de créer un être synthétique!

L’androïde chauve ressemble à une sorte de Vision à la peau verte. Il se révèle vite deux fois plus intelligent que n’importe quel humain et sa peau en plastique indestructible résiste même aux assauts du marteau de Thor. Mais le professeur Zaxton fait un faux mouvement en déclenchant plusieurs commandes de l’androïde. Du coup, ce dernier entre en court-circuit et menace d’exploser. Placidement, l’androïde laisse Thor l’expédier dans la stratosphère où il explose sans faire de victime. Et ainsi disparait le « proto-Vision » avant l’heure.

De retour au bureau de Don Blake, Thor est furieux. Tout est la faute de Zaxton ! Quel maladroit ! Jamais Thor/Blake n’aurait du lui laisser le soin de cette présentation ! C’est à croire que Zaxton l’a fait exprès ! Mais justement: une surprise attends Don Blake dans son cabinet: le dénommé Zaxton est déjà là (comment Zaxton pourrait avoir traversé la ville plus vite que Thor avec son marteau ? mystère). Oui, il a fait exprès de saboter l’androïde de Blake. Mais pire: il a kidnappé Jane Foster, l’infirmière dont Don Blake est secrètement amoureux. Epaté par la qualité de l’androïde de Blake, Zaxton veut en effet obtenir son aide pour perfectionner une « machine à dupliquer » qu’il a lui-même inventé. Le problème de Zaxton est que son gadget ne marche que sur les objets et il a besoin de l’aide de Don Blake pour régler ce problème. Bon, là nous dansons une nouvelle fois dans le parfait mélange des disciplines scientifiques car même en imaginant que Blake soit bien devenur expert en robotique du jour au lendemain, en quoi ce savoir lui servirait-il à mettre au point une sorte de super-machine à cloner ? Et en quoi Zaxton avait-il besoin de saboter l’androïde puisque de toute façon ca n’a aucun rapport avec l’enlèvement de Jane Foster ? Même Don Blake s’interroge sur ce dernier point et Zaxton se contente d’un « j’y viendrais dans quelques minutes » sans jamais, finalement, expliquer pourquoi il s’en est pris à la créature verte.

Blake est contraint à collaborer avec Zaxton pour sauver Jane. Très vite le gadget marche et tandis que Zaxton le teste sur un chat (en créant toute une horde d’un coup), Blake tente de se transformer en Thor sans se faire voir. Mais Zaxton le découvre en plein processus de transformation et connait donc l’identité secrète du héros asgardien. Pire, il utilise sa machine à dupliquer pour créer un autre Thor. Car Zaxton avait oublié de préciser un petit détail: sa machine fabrique une réplique exacte mais qui est à chaque fois pourvue d’une moralité inverse à celle de la cible. Puisque le vrai Thor est un héros, le faux est donc un méchant, aux ordres de Zaxton. Bon, marquons une nouvelle parenthèse pour souligner que si Zaxton ne savait jusqu’ici que « copier » des objets et non pas des êtres vivants, on se demande comment il aurait pu savoir que son invention inversait la moralité. A moins que les objets aient une âme mais ce n’est pas précisément une voie que l’épisode détaille…

Comme les deux Thor sont de force égale, Zaxton ne tarde pas à dupliquer le marteau de son agent (on se demande pourquoi dans la foulée il ne créé pas plusieurs méchants Thor mais bon visiblement Zaxton n’est pas un génie, son plan ayant déjà plus de trous qu’une passoire). Du coup le méchant Thor est deux fois plus armé que le héros et la bagarre peut alors commencer… Mais au bout de quelques pages, le vrai Thor remarque que les coups de marteau de son ennemi se font moins violents. Thor comprend alors que le sortilège de son marteau (qui veut que seul quelqu’un de digne puisse le soulever) s’applique aussi à ceux de son adversaire. Le méchant Thor n’est tout simplement pas digne de ses marteaux. Et quand le vrai Thor le réalise… le faux Thor disparait dans l’oubli sans qu’on sache trop pourquoi. Les doubles de Zaxton seraient limités dans le temps ? Mais alors quel serait l’intérêt pour Zaxton ? Thor ne se pose aucune question sur ce sujet… Là aussi, il y a visiblement un trou dans la logique de l’histoire.

Zaxton, observant de loin la bagarre, se dit que Thor va venir l’attraper. Il créé donc une réplique de lui-même pour que le héros ne sache pas lequel des deux Zaxton est le vrai. Mais il fait un faux mouvement et échappe son invention par dessus le rebord d’un pont (il n’est vraiment pas doué ce Zaxton). Ne voulant pas perdre cet avantage de valeur, le scientifique se penche pour attraper l’accessoire mais… tombe avec. Thor ne peut alors que constater le décès de Zaxton en constatant que, par une ironie du sort, avant de mourir il a créé un double moralement inverse de lui-même (et donc un bon Zaxton), qui travaillera pour le bien de la science. Ne reste plus ensuite qu’à aller libérer Jane Foster: « Ah Thor! Le professeur Zaxton m’avait kidnappé! Il a du devenir fou! » Et Thor (ne voulant pas révéler que Zaxton est désormais un double) de répondre « Non non… euh, il a un peu craqué mais il est vraiment désolé« . L’épisode se termine ensuite par une scène où Thor retourne sur Asgard calmer l’orage qu’il avait créé au début de l’histoire..

Ouf… Que d’éléments! D’abord, même s’il est différent physiquement, le personnage et le nom de Zaxton me fait énormément penser à Starr Saxon, plus tard ennemi de Daredevil (et futur Machinesmith, spécialisé dans… la création de répliques robotiques). Je ne veux pas dire que Starr Saxon est le même individu mais à l’évidence Stan Lee a fait dans les deux cas appel à une inspiration commune. Parmi les autres incohérences du scénario on peut aussi pourquoi Stan Lee s’est donné la peine de créer l’androïde qui n’apporte rien à l’histoire, pas plus que son sabotage. Encore que… Puisque Zaxton ne cache pas son admiration pour cette invention et, plus tard, a l’air se savoir à l’avance que son gadget à dupliquer change la moralité… Ne serait-il pas possible de penser que Zaxton avait déjà testé son appareil à copier sur un être articifiel doué de raison ? Cela permettrait d’éclaircir certains points du scénario. Il pourrait y avoir dans la nature un androide indestructible rendu « maléfique » par la copie.

A ma connaissance Don Blake n’a plus jamais retouché à la robotique (en tout cas pas à ce niveau de complexité) et a laissé le soin à ses compères Tony Stark et Hank Pym le soin d’utiliser leurs propres androïdes… Mais cela ferait un beau « What-If » de voir ce que serait devenu le Marvel Universe si l’invention de Don Blake n’avait pas été détruite et si un androïde vert avait fait partie des Vengeurs originaux, créés quelques semaines plus tard.

[Xavier Fournier]