[FRENCH] Après le western et les aventures futuristes d’un taxi de l’espace, découverte d’une série de l’éditeur DC Comics inspirée d’une émission télé et dont le personnage perdurera dans l’ombre d’un Caped Crusader. Roy Raymond est l’animateur de l’émission télé « Incroyable mais vrai » (qui est une émission qui existe réellement et fut un temps présentée en France par Jacques Martin). La série débute d’ailleurs sous le titre Impossible – But True dans le #153 de Detective Comics (novembre 1959), le titre historique de Batman. Elle change de titre dans le #201 (novembre 1953) pour prendre le titre définitif de Roy Raymond TV Detective. Le personnage est indissociable du dessinateur Ruben Moreira qui fut l’unique artiste des épisodes publiés dans Detective Comics.

Le concept de la série ne changera par contre jamais. Roy Raymond et sa secrétaire (la discrète mais indispensable Karen Duncan) démasquent inlassablement à chaque épisode un où plusieurs escrocs qui essayent de passer dans l’émission au moyen de trucages divers et variés. Le mécanisme scénaristique permet de confronter le lecteur avec les mêmes indices que Roy Raymond et de savoir s’il réussira à résoudre l’énigme de l’épisode. La série sera remplacée par Aquaman dans Detective Comics #293 de juillet 1961, après 141 épisodes.

Néanmoins le personnage ne disparaîtra pas. Il sera ressuscité et prendra place au sein de la Superman Family (et par conséquent de la continuité super-héroïque de DC Comics) puisque après avoir été libéré de l’emprise d’un super-vilain qui utilisait ses fantastiques capacités déductive un Roy Raymond toujours jeune (au grand désespoir de Karen secrètement amoureuse mais qui a vieillie) présentera un revival de son émission télévision sur la chaîne (Galaxy Broadcasting) appartenant à Norman Edge (patron de Clark Kent, plus connu sous le nom de Superman, mais également chef de l’organisation criminel Intergang).

Le personnage fera une nouvelle apparition dans la série Swamp Thing. Son caractère est sensiblement modifié, .le gentlemen à la pipe intègre qui démasquait les imposteurs est devenu un présentateur avide qui décide de capturer Swamp Thing pour booster sa carrière. Lui et son assistant seront capturer par un élémental fou nommé The Wild Thing. Ils passeront deux jours en voiture avec lui. Son assistant trouvera la mort tandis que Roy Raymond sera défiguré. Le personnage subira une nouvelle modification puisqu’il reviendra toujours dans Swamp Thing avec son ancien visage et son ancienne personnalité.

Roy Raymond est un brillant esprit analytique capable de déduction extrêmement précise à partir d’indices diffus. Batman le considère comme l’un des meilleurs détectives du monde (avec également Elongated Man et Jason Bard) même s’il gâche son talent à la télévision. Le personnage de Roy Raymond reste associé à l’univers du Caped Crusader puisque son petit fils, Roy Raymond Jr a rejoint la nouvelle équipe des Outsiders sous l’identité de Owlman.

En France, la série est indissociable du magazine Big Boy / Big Boss 1ère série où seront publiée dans les numéros 17 à 70 la quasi-totalité des épisodes publiés dans Detective Comics #246 à 288, à l’exception des # 270, 279 et 286 (sans doute publié dans d’autres titres de l’éditeur Artima). Abandonnant petit à petit la politique des one-shot stories, DC Comics renouait doucement avec les séries à personnage qui allaient mener inexorablement au silver age. Tous ces personnages anecdotiques au début formeront le terreau de l’univers DC tel que nous le connaissons.

[Jean-Michel Ferragatti]