French Collection #304[FRENCH] Cette semaine, nous allons évoquer une organisation de la continuité super-héroïque de DC Comics qui est sans doute inconnue de la majorité d’entre vous mais qui mérite que nous nous y attardions. L’histoire de complément (back-up story) de Batman #164 (1940 Series) s’ouvre sur la réunion régulière du dernier mercredi du mois de ce qui nous est présenté comme The Mystery Analysts of Gotham City et dont quasiment seul le président nous est déjà connu puisqu’il ne s’agit pas moins du Commissioner James Gordon.

French Collection #304

Les autres membres présents sont The Professor Ralph Vern dont les recherches ont amené l’arrestation de criminels et le journaliste Art Saddows, gagnant du Front Page Award (le prix de la première page [La Une des journaux] en français) pour la résolution de nombreux crimes inexpliqués. Ils sont rejoints par Katherine « Kaye » Daye, célèbre auteur(e) de romans policiers dont l’un d’eux a permis l’arrestation d’un vrai criminelle dans une affaire réelle semblable à celle du roman, le armchair sleuth (détective privé « en fauteuil », genre littéraire inauguré par le personnage de Mycroft Holmes, frère du célèbre détective qui inaugurera la figure du détective conseil dont le raisonnement est basé sur la déduction scientifique) Martin Tellman, le District Attorney (D.A.) Danton (à ne pas confondre avec le D.A. Harvey Dent devenu le criminel Two-Face) sans oublié le plus prestigieux d’entre eux, Batman [Bruce Wayne] le meilleur détective du monde.

La réunion de ce soir a pour but l’admission du détective privé Hugh Rankin. Afin d’être admis dans le club tout impétrant doit résoudre une énigme extraordinaire et Rankin se propose de révéler l’identité de Batman ! Les membres s’y opposent jusqu’à ce que Batman [Bruce Wayne] prenne la parole et indique qu’il serait injuste de priver Rankin de son admission au prétexte qu’il est le sujet de l’énigme. Rankin dévoile alors un mannequin habillé comme Batman et dont il enlève la cagoule pour révéler un homme chauve. Batman [Bruce Wayne] enlève alors sa capuche pour dévoiler le même visage ! Mais lorsqu’est venu le moment du vote, Rankin est blackboulé par l’un des membres de The Mystery Analysts of Gotham City. C’est bien entendu Batman [Bruce Wayne] qui a voté contre puisqu’il n’a pas réussi à découvrir sa véritable identité secrète.

French Collection #304

En effet, Batman [Bruce Wayne] avait compris lors de leur enquête commune contre la bande de The Trapeze Ten que Rankin avait saisi toutes les occasions pour le papier. Il en avait déduit que Rankin essayait de découvrir son identité au moyen des techniques de Stéréognosie (c’est le moment de la chronique ou vous ouvrez votre dictionnaire). Il s’était donc maquillé de manière à ce que les conclusions de Rankin soit erronée, ce qui explique qu’il ait accepté de se démasquer devant les autres afin de révéler un faux visage.

Lors de leur deuxième apparition, quatre numéros après, The Mystery Analysts of Gotham City vont devoir résoudre une énigme qui les concerne au premier chef puisqu’un bande enregistrée les attend à leur arrivé. Sur celle-ci, un criminel se présentant comme membre de leur club leur annonce qu’il a commis le crime parfait et les mets au défi de le confondre. Batman [Bruce Wayne] arrivera bien sûr à résoudre cette énigme et démasqué le criminel. C’est donc privé d’un de leur membre, même s’il a tenté une dernière pirouette pour éviter la prison, que The Mystery Analysts of Gotham City se réunissent quelques numéros (et mois plus tard). Cette fois-ci, le club est attaqué par un criminel qui a été arrêté à cause de certains membres et va essayer de causer leur perte. Heureusement, une fois de plus Batman [Bruce Wayne] va réussir à déjouer son plan et l’arrêter.

A noter que l’épisode commence lors d’une réunion classique qui se révèle être tenue un vendredi alors que tous les membres sont persuadés qu’ils sont mercredi ! Il nous ait également révélé que le club a maintenant une salle de réunion alors qu’auparavant ils se réunissaient chez les uns ou les autres. L’épisode suivant nous fait découvrir le Sherlock Award, prix décerné au meilleur roman policier de l’année. Nous découvrons également que Hugh Rankin a été admis dans le club dans une réunion précédente non relatée. The Mystery Analysts of Gotham City est ravi de savoir que leur membre Kaye Daye est lauréat lorsque cette dernière leur révèle qu’elle n’est pas l’auteur(e) du livre primé. Elle était en voyage en Europe lorsque « Stars to kill » a été soumis à son éditeur sous son propre nom.

French Collection #304

Mais alors que tous s’étonne, surgit une voix de son pendentif lui annonçant qu’elle sera morte avant dix heures et n’aura donc pas à se soucier de savoir qui ira chercher le prix. Ses amis des Mystery Analysts of Gotham City décident de la protéger tandis que Batman [Bruce Wayne] part enquêter sur un détail qui lui a paru étrange. Il se rend chez Kaye Daye et grâce à un indice qu’elle a laissé, retrouve la vraie auteur(e) avant de retourner dénoncer l’usurpatrice au diner de remise du Sherlock Award ou bien sur aucune tentative de meurtre n’a été commise.

Mais la solution vient en réalité d’un effort commun des Mystery Analysts of Gotham City qui ont découvert que l’usurpatrice n’était autre que la cousine de Kaye Daye dont le plus machiavélique était de tuer sa cousine afin de toucher un héritage. L’épisode suivant est centré sur Martin Tellman the armchair sleuth. Alors qu’il accueille le millionnaire Reginald Stonefellow et son fils Ronald ainsi que l’architecte Randolph Abbott pour leur partie de bridge habituelle. Tellman a également confié un nouveau venu, l’expert d’art Haverford Simms, Simms qui va révèlé que les tableaux de Tellman valent une fortune alors qu’il est persuadé qu’il ne s’agit que de reproduction.

Perplexe, il soumet son cas à ses amis à la réunion suivante des Mystery Analysts of Gotham City ! Une nouvelle fois la solution est découverte grâce à Batman [Bruce Wayne] ! Sans que Tellman ne le sache, Stonefellow a remplacé les reproductions par les vrais tableaux afin de récompenser son ami d’avoir sauvé la vie de son fils. En effet, Tellman avait toujours refusé d’obtenir une récompense pour ce geste qu’il considérait comme normal.

French Collection #304

Mais entre temps, une tentative de vol a été perpétrée sur les tableaux et les Mystery Analysts of Gotham vont devoir mobiliser leurs petites cellules grises (comme dirait un autre célèbre détective littéraire) pour trouver le fin mot de l’histoire. Enfin, ce n’est pas dans un numéro de Batman (1940 Series) que nous retrouvons The Mystery Analysts of Gotham City mais dans un titre de la ligne Superman. Nous découvrons ainsi dans que Superman’s Pal Jimy Olsen #111 (1940 Series) que Clark Kent est membre du club qui a visiblement décidé d’étendre son influence en dehors de Gotham City et cette fois-ci, l’impétrant n’est autre que Jimmy Olsen ! (cf. French Collection #115, #298 & #304).

Mais, malgré ses indéniables talents de détective (nous découvrons dans cette épisode que Jimmy a réalisé des missions d’espionnage sous le nom de code Double-5) les membres du club n’accepte pas sa demande d’adhésion. Furieux, Jimmy part avant d’avoir entendu l’intégralité de leurs arguments. Mais le terrible reporter n’est pas du genre à baisser les bras. Il va ainsi contacter Robin [Dick Grayson] avec qui il fait régulièrement équipe pour l’aider. Nous découvrons à cette occasion (et à ma connaissance pour la seule et unique fois) que les deux amis possèdent un signal d’urgence personnel ainsi qu’un observatoire abandonné qu’ils ont convertis en repaire secret !

Robin [Dick Grayson] va accepter de laisser son ami prendre sa place. Nous découvrons donc également que Jimmy connait l’identité de Batman, ce qui encore une fois est une première au mieux de mes connaissances ! Après avoir joué la comédie, l’intrépide reporter va se rendre compte que ses amis des Mystery Analysts of Gotham ont visiblement découvert sa supercherie et lui ont monté une gentille comédie pour le taquiner. Ils lui révèlent que la véritable raison du rejet de sa candidature est qu’il a moins de 21 ans et donc est mineur ! (Et oui, en France comme aux USA en 1968, l’âge de la majorité était à 21 ans chers jeunes lecteurs !). Mais tous concède que ses talents de détective méritent un statut de membre honoraire.

The Mystery Analysts of Gotham City ne réapparaitra plus et nous ne pourrons jamais savoir (quoi que) si Roy Raymond (cf. French Collection #52), Ralph Dibny (cf. French Collection #99) & Jason Bard (à venir dans un loitain French Collection) que Batman [Bruce Wayne] considère comme les plus grands détectives du monde après lui ont pu adhérer ! De plus, The Mystery Analysts of Gotham City disparaîtra malheureusement de la continuité super-héroïque de DC Comics pendant de nombreuses années suite aux événements de la mini-série Crisis on Infinite Earths et ceci jusqu’à très récemment. Car en effet, à la grande surprise de beaucoup de lecteur qui ignorait leur existence (et n’ont donc sans doute pas compris la référence), le club est réapparu dans les pages de Scooby-Doo Team-Up #2 (2014 Series) ! Nous découvrons donc une partie de notre interrogation puisque nous découvrons une galerie des membres actifs ou non des Mystery Analysts of Gotham City.

French Collection #304

Sont présents et identifiables Roy Raymond, Jason Bard, Mysto Magician Detective (à venir dans un lointain French Collection), Terrance Thirteen plus connu sous le nom de Dr. Thirteen (à venir dans un lointain French Collection), Sam Bradley (cf. French Collection #24) mais également sur la galerie de photo Bobo the Detective Chimp (cf. French Collection #73) & Sam Simeon du duo Angel & the Ape (à venir dans un prochain French Collection). Cette épisode est bien sur l’occasion d’introduire dans la continuité super-héroïque de DC Comics (il faut bien le reconnaitre assez élargit car Scooby-Doo n’est qu’une licence temporaire) les membres de l’équipe Mystery Inc. dont la thématique est très proche de celle des Mystery Analysts of Gotham City. Pour ceux qui ne connaitraient pas l’équipe Mystery Inc. (s’il en existe et qu’ils sont tombés par hasard sur ce site) il s’agit de Fred, Daphne, Velma (Véra en Français), Shaggy (Sammy en Français) et Scooby-Doo (Scoubidou en Français) du célèbre dessin animé d’Hanna-Barbera Productions.

Dans cet épisode, Scooby-Doo va revêtir un costume de Robin et faire équipe avec Ace the Bat-Hound (cf. French Collection #181) pour devenir The Dynamic Scooby Duo et prendre place dans la galerie des membres des Mystery Analysts of Gotham City. En France, de manière très intéressante la première apparition des Mystery Analysts of Gotham City n’a pas été publiée par les éditeurs habituels de Batman et Superman mais dans le Petit Format N&B de l’éditeur nordiste Artima – Arédit Etranges Aventures 2ème série n° 7 dans un des très rares épisodes de Batman publié sans retouches (cf. French Collection #157). Les autres apparitions des Mystery Analysts of Gotham City ont plus classiquement été publiées dans les publications de l’éditeur parisien Sagédition ou de son équivalent wallon Interpresse.

Enfin, l’épisode de Scooby-Doo Team-Up (2014 Series) a lui été récemment publié par Urban Comics dans Scooby-Doo! & Cie Tome 1. Si vous avez un enfant d’une dizaine d’année ou moins dans votre entourage (comme moi mon fils), n’hésitez plus et achetez lui cet album pour le lire avec lui. Il deviendra ainsi, l’un des plus fins connaisseurs du monde des comics en sachant qui sont The Mystery Analysts of Gotham City ! (ce que peu de connaisseur des comics pouvaient sans doute prétendre avant de lire cette chronique).

[Jean-Michel Ferragatti]