French Collection #245[FRENCH] Cette semaine, nous revenons sur une vieille promesse de chronique concernant le membre féminin d’une des équipes de super-héros ayant eu l’une des plus grandes longévités de l’histoire des comics. Comme promis lors de notre chronique sur l’équipe des Blackhawks (cf. French Collection #93) nous allons nous intéresser plus particulièrement au personnage de Lady Blackhawk [Zinda Blake].

French Collection #245Après la reprise du titre Blackhawk (1957 Series) par DC Comics au #108, les responsables de la reprise vont essayer d’appliquer plusieurs recettes à l’équipe. La fin des années cinquante a été une période de féminisation chez DC Comics. Bat-Woman [Kathy Kane] est apparue dans Detective Comics (1936 Series) #233 (cf. French Collection #181), Supergirl [Kara Zor-El] dans d’Action Comics #252 (1938 Series) (cf. French Collection #127) sans parler du titres Superman’s Girl Friend, Loïs Lane #1 (cf. French Collection #101) ou d’essai sans lendemain comme Aquagirl [Lisa Morel] publiée dans Adventure Comics (1938 Series) #266 (cf. French Collection #103).

Blackhawk (1957 Series) #133 voit donc l’arrivée de Lady Blackhawk [Zinda Blake]. La jeune femme apparaît un beau jour en plein milieu d’une mission de l’équipe en Afrique après la capture d’Olaf. Malheureusement pour elle, le code de conduite des Blackhawks n’autorise pas de membre féminin dans l’équipe. Lady Blackhawk [Zinda Blake] décide alors de partir seul à la recherche d’Olaf pour prouver sa valeur à l’équipe. Malheureusement son initiative conduit à la capture de toute l’équipe. Mais Lady Blackhawk [Zinda Blake] est pleine de ressource et démontre qu’elle est capable de tenir sa place dans l’équipe jusqu’à ce qu’elle croise une souris et se mette à hurler.

French Collection #245

Le scénario est malheureusement assez typique de la vision de la femme des scénaristes de l’époque. Lady Blackhawk [Zinda Blake] décide alors de se mettre en retrait, le temps qu’elle maitrise sa peur des rongeurs. Les experts de la série rappellent qu’il ne s’agit pas de la première femme à vouloir rejoindre l’équipe. Dans l’épisode The Blonde Bomber, une jeune femme américaine atterrit sur Blackhawk Island afin de rejoindre l’équipe afin de venger son frère pilote qui a été abattu par les nazis. Blackhawk décide d’accepter afin qu’elle puisse recueillir des informations pour leur mission qui est de délivrer un général de l’armée française capturé par les nazis. La jeune femme refuse de donner son nom mais demande à être appelée « Sugar » (Mon sucre) car c’est « Hard to get! » (difficile à avoir).

French Collection #245

A la fin de l’épisode, Blackhawk lui demande de conduire le général français en Angleterre. Sugar accepte mais promet de revenir. Néanmoins, rien ne permet de dire que les deux jeunes femmes sont une seule et même personne. C’est même plutôt l’inverse. En effet, il est peu probable que les Editors et scénaristes de l’époque se soit souvenu de cet épisode. De plus, rien dans l’attitude des Blackhawks ne laisse penser qu’ils ont déjà rencontré Lady Blackhawk [Zinda Blake]. Le personnage revient sept numéros après et cette fois-ci sauve toute l’équipe qui lui décerne le titre de membre honoraire. Elle est même définitivement intégrée à l’équipe et devient le Love Interest de Blackhawk.

French Collection #245Les choses vont dramatiquement changer dans Blackhawk (1957 Series) 200, sans doute pour marquer le numéro « anniversaire ». Dans cet épisode, l’équipe affronte leur vieil adversaire Killer Shark. Mais à leur grande surprise la bande de ce dernier comprend un nouveau membre. Il s’agit de Queen Killer Shark qui n’est autre que Lady Blackhawk [Zinda Blake]. Leur adversaire leur apprend qu’il est rentré par hasard en possession d’une potion qui modifie radicalement le comportement de celui qui la boit. Il a donc capturé Lady Blackhawk [Zinda Blake] et lui a fait boire la potion, la transformant en criminelle. La fin de l’épisode est assez novatrice dans le sens ou Queen Killer Shark [Zinda Blake] réussit à s’enfuir et ne redevient pas la gentille aviatrice que tout le monde connait.

Elle revient même quatre épisodes après pour combattre son ancienne équipe. Mais lors d’un atterrissage forcé, le choc lui fait reprendre son ancienne personnalité. Malheureusement Killer Shark apprend la rémission de sa partenaire dont il est plus ou moins tombé amoureux. Il décide de lui redonner une dose de potion en utilisant un canon ionisant. Mais le faisceau atteint Blackhawk lui-même. Comprenant ce qu’il se passe, Lady Blackhawk [Zinda Blake] décide de simuler le retour de son ancienne identité. Elle accompagne donc le Blackhawk maléfique et fait équipe avec lui sous les ordres de Killer Shark tout en essayant de contrôler la situation. A la fin de l’épisode, elle réussit à tirer une rafale inversée du canon ionisant sur Blackhawk qui reprend le contrôle de lui-même. Malheureusement dans le processus, elle reçoit elle-même une partie de la radiation et son côté maléfique reprend le dessus.

French Collection #245

Queen Killer Shark [Zinda Blake] fera plusieurs apparitions en équipe avec Killer Shark, devenant un des ennemis modernes les plus récurrents des Blackhawks. Mais nous reviendrons la semaine prochaine sur les apparitions suivantes de Lady Blackhawk [Zinda Blake] et du Blackhawk Squadron. En France, la seule apparition de Lady Blackhawk [Zinda Blake] avant sa transformation en Queen Killer Shark [Zinda Blake] est dans Choc 1ère série n° 74 de l’éditeur nordiste Artima – Arédit ou elle secoure le Blackhawk Squadron avec l’aide de leur mascotte Blackie the Wonder-Hawk (cf. French Collection #182). L’épisode ou elle se transforme en Queen Killer Shark [Zinda Blake] n’a à ma connaissance jamais été traduit en français mais sa deuxième apparition sous cette identité le sera comme le prouve une partie des scans de cette chronique. Nous reviendrons également sur ces apparitions dans notre prochaine chronique pour expliquer une certaine faille temporelle !

[Jean-Michel Ferragatti]