French Collection #236[FRENCH] Cette semaine, nous allons finir notre série sur les premiers ennemis communistes d’Iron Man qui ne connurent pas l’honneur de la publication en France dans les années soixante-dix. Au fin fond de la Sibérie, les occupants d’un camp de travail tremblent à l’annonce de l’arrivée de leur nouveau commissaire du peuple, gardiens comme condamnés. En effet, Boris Bullski est réputé pour une cruauté sans borne associé à un physique de géant qui terrorise les hommes.

French Collection #236Bullski est tellement incontrôlable que ses supérieurs, sous-entendu Nikita Khrouchtchev, l’ont exilé dans ce camp sibérien (argument scénaristique de la paranoïa des dirigeants communistes très commun à l’époque et sans doute pas sans raison). Furieux, il décide de revenir en grâce auprès de ses chefs en détruisant Iron Man [Tony Stark]. Il ordonne donc à trois savants prisonniers de lui construire, en échange de leur liberté, une armure en titane dans ce but. Pour ce faire, il leur met à disposition le laboratoire qu’Anton Vanko utilisa pour créer l’armure de The Crimson Dynamo. Cela pose d’ailleurs la question de savoir si Anton Vanko avait lui-même été affecté à un goulag (ce qui ne semblait pas être le cas lors de sa première apparition) ou si le laboratoire a été déménagé (ce qui ne semble pas être cohérent avec l’épisode lui-même et la disgrâce de Bullski).

Les trois savants trouvent l’idée géniale, le titane était plus résistant que le fer (iron en anglais). Mais ils l’avertissent qu’ils ne maîtrisent pas la technologie des transistors miniatures de Stark Industry et que l’armure ne sera pas aussi légère que celle de son adversaire. Bullski qui est très fier de sa force physique n’en a cure. Tandis qu’il étudie son futur adversaire, les trois savants finalisent son énorme armure. Satisfait, Bullski fait exiler les savants dans un autre camp sans laboratoire afin qu’ils ne puissent plus reproduire leur invention. Il essaye ensuite l’armure et lance un défi à Iron Man [Tony Stark] dans les plus grands journaux du monde. Les deux adversaires vont s’affronter devant les caméras du monde entier.

French Collection #236Iron Man [Tony Stark] réussi à résister à son adversaire pendant le premier « round » malgré les traitrises préparées par les communistes. En effet, le combat est organisé comme un match de boxe et à la fin de ce premier round Iron Man [Tony Stark] décide d’utiliser un de ses derniers gadgets et part le récupérer. Mais une fois arrivé dans son laboratoire, il se rend compte qu’il a été volé par sa petite amie du moment qui voulait attirer son attention. Il charge Happy Hogan d’aller le récupérer. Mais ce dernier arrive trop tard et s’engage sur le champ de bataille pour lui donner l’appareil. Il est touché par un des rayons du Titanium Man [Boris Bullski] et est laissé mourant tandis qu’Iron Man [Tony Stark] part le venger. Bien entendu, le champion américain triomphera du traitre communiste qui sera terrifié à l’idée de retourner vaincu dans son pays.

Ce story arc s’étendra sur trois épisodes entier de Tales of Suspense (1959 Series) #69 à 71. Titanium Man [Boris Bullski] reviendra une nouvelle fois pour un nouveau story arc de trois épisodes dans Tales of Suspense (1959 Series) #81 à 83. Titanium Man [Boris Bullski] est lancé dans un missile au-dessus de Washington D.C. afin de se venger d’Iron Man [Tony Stark] au moyen d’une armure améliorée. Cette fois-ci, c’est Pepper Potts qui est frappé par un rayon (paralysant cette fois) du Titanium Man [Boris Bullski] au cours du combat. Mais cette fois encore, Iron Man [Tony Stark] vaincra son adversaire communiste qui sera abandonné en pleine mer en train de couler par l’équipage du sous-marin qui devait le récupérer en cas de victoire.

French Collection #236Visiblement abonné aux story arc de trois épisodes, Titanium Man [Boris Bullski] revient dans Tales of Suspense (1959 Series) #92 à 94 mais cette fois-ci en équipe au Vietnam avec un mystérieux asiatique surnommé Half-Face [Trung Tuan]. Il s’agit d’un savant que le régime communiste nord-vietnamien a isolé dans un château pour travailler sur un nouvel explosif qui l’a laissé défiguré à cause d’une erreur de manipulation. Persuadé que sa femme et son fils dont le régime l’a séparé sont morts, il s’est lancé à corps perdu dans ses expériences scientifiques. Il a récupéré Titanium Man [Boris Bullski] à l’agonie et l’a non seulement sauvé mais rendu encore plus fort.

Totalement aux ordres du régime communiste nord-vietnamien, Half-Face [Trung Tuan] & Titanium Man [Boris Bullski] partent raser un village pour faire accuser les forces américaines après avoir vaincu Iron Man [Tony Stark].Il est à remarquer que contrairement à une légende qui a la vie dure, l’équipe éditoriale de Marvel Comics ne s’est pas dans un premier temps tenue éloigné de l’engagement américain sur la guerre du Vietnam, que certains épisodes étaient même assez engagés sur ce conflit et qu’il faudra attendre les manifestations de la jeunesse américaine pour que l’éditeur revienne sur ses positions militaristes.

French Collection #236Mais heureusement, Iron Man [Tony Stark] réussi à se reprendre et à s’opposer à leurs desseins. Half-Face [Trung Tuan] découvre alors que sa femme et son fils habitent le village que ses chefs lui ont donné l’ordre de détruire. Touché par l’héroïsme de son adversaire américain (autre argument scénaristique classique de l’époque), Half-Face [Trung Tuan] décidera de se réformer et de retourner vivre avec femme et son fils après avoir neutralisé The Titanium Man [Boris Bullski]. Mais The Titanium Man [Boris Bullski] va de nouveau ressurgir dans un autre story arc de trois épisodes dans Iron Man (1968 Series) #21 à 23.

Visiblement récupéré par ses anciens maîtres, il est lancé à la poursuite du troisième Crimson Dynamo [Alex Nevsky] considéré comme un traître (cf. French Collection #220). Au cours de l’affrontement entre les trois porteurs d’armure Janice Cord, dont Tony Stark & Alex Nevsky sont amoureux, est tuée par une décharge énergétique du Titanium Man [Boris Bullski]. Fou de chagrin, Iron Man [Tony Stark] précipitera l’assassin vaincu dans l’Hudson River. Les deux agents soviétiques se retrouveront malgré eux allié au Radioactive Man au Vietnam, où le trio sera baptisé The Titanic Three, pour affronter The Avengers qui comptent alors dans leur rang Iron Man [Tony Stark]. Mais bien entendu, l’équipe de communistes déchus sera une nouvelle fois vaincue.

French Collection #236The Titanium Man [Boris Bullski] lassé de la vie d’agent indépendant et voulant retrouver son pays et sa famille retourne en U.R.S.S. ou les autorités du pays vont l’associer avec d’autres super-agents pour essayer de récupérer The Black Widow [Natasha Romanoff] & Ivan Petrovitch qui font à l’époque partie de l’équipe des Champions. Mais même associé à la troisième Crimson Dynamo [Yuri Petrovitch] & Darkstar [Laynia Petrovna] (ainsi que Griffin [Johny Horton] & Rampage [Stuart Clarke] deux anciens adversaires des Champions ou de certains de leurs membres) il échouera de nouveau.

Malgré tout, The Titanium Man [Boris Bullski] continuera de travailler pour les dirigeants de l’U.R.S.S. qui le chargeront d’une nouvelle mission. Sous le nom de code The Other, il va se servir de The Unicorn [Milos Masaryk] (cf. French Collection #234) pour essayer de détruire Iron Man [Tony Stark]. En France, The Titanium Man [Boris Bullski] apparaîtra pour la première fois dans les épisodes d’Iron Man (1968 Series) publiés par l’éditeur lyonnais Lug dans son titre amiral Strange 1ère série.

Ces apparitions suivantes se retrouveront ensuite quasiment toutes dans les publications du même éditeur. Les lecteurs français devront cependant attendre la publication des Intégrales Iron Man par l’éditeur Panini pour découvrir en français ses premières apparitions.

[Jean-Michel Ferragatti]