French Collection #207[FRENCH] Cette semaine nous continuons notre exploration du début du silver age avec un autre personnage qui bénéficiera d’un revival qui bien que mineur lui permettra de jouer un rôle majeur ultérieurement. Wildcat [Ted Grant] est la création du scénariste, et co-créateur de Batman [Bruce Wayne] (cf. French Collection #10) & Green Lantern [Alan Scott] (cf. French Collection #10), Bill Finger et du dessinateur Irwin Hasen.

French Collection #207Le personnage apparaît pour la première fois dans Sensation Comics #1 (1942 Series) qui est le comic titre de Wonder Woman [Diana Prince] (cf. French Collection #26). Henry Grant, le père de Ted Grant, jura sur le berceau de son fils que ce dernier grandira sans avoir peur de la vie. Pour ce faire, il l’encouragea tout au long de son enfance à pratiquer toutes sortes d’activités et de sports en le faisant régulièrement suivre par des entraineurs particuliers.

Mais à l’adolescence, Ted Grant perdit ses deux parents et tout support financier. Jeune et sans emploi pendant la grande dépression il erre sans but lorsqu’il aperçoit une agression. Sans peur, le jeune homme se jette dans le combat et sauve « Socker » Smith, le champion de boxe poids lourds. Ce dernier pour le remercier, et ayant vu son potentiel, le prend sous son patronage et le propulse également comme champion de boxe poids lourds. Les managers des deux hommes, Flint & Skinner, décide de truquer un match et d’affaiblir « Socker » Smith en lui administrant un poison. Pour ce faire, ils cachent une aiguille empoisonnée dans le gant de Ted lors d’un entrainement. Malheureusement, le poison est mal dosé et « Socker » Smith meurt. Ted est accusé de meurtre et arrêté. Mais Flint & Skinner effrayés qu’il puisse comprendre la vérité décide de le tuer. Ils provoquent un accident avec la voiture de police qui le conduit au commissariat. Les policiers sont tués sur le coup mais Ted survit à l’accident et s’enfuit. Durant sa fuite, il rencontre un enfant en pleurs car quelqu’un lui a volé son comic de Green Lantern [Alan Scott]. Il décrit le personnage à Ted qui décide de s’en inspiré pour se créer un costume de Wildcat (chat sauvage).

French Collection #207Il est à ce stade très intéressant de souligné l’intertextualité de la création de Wildcat [Ted Grant] avec l’une des précédentes créations de son co-créateur. Il s’agit sans doute d’une des premières fois ou un personnage de comic s’inspire de l’apparition dans un comic « réel » d’un personnage avec qui il partage un univers fictif. Sous l’identité de Wildcat, Ted livre Flint & Skinner où ils avouent le meurtre de « Socker » Smith blanchissant ainsi son alter ego. Ted Grant chaussa de nouveau les gants et se vit adjoindre deux personnages secondaires, son entraineur gaffeur Stretch (une sorte de double de Doiby Dickles, le sidekick humoristique de Green Lantern [Alan Scott]) et sa fiancée Joan Fortune.

Suite à cette première aventure, Wildcat [Ted Grant] connaitra un run extrêmement long puisqu’il apparaîtra dans les 89 numéros suivants de Sensation Comics #1 (1942 Series). Le personnage bien que mineur avait suffisamment de succès pour dans les deux premiers numéros de l’anthologie Comic Cavalcade (1942 Series) et dans l’unique numéro du Big All-American Comic Book (1944 Series), les deux fois en compagnie de sa « protectrice ». Il faut dire que les deux personnages appartenaient à l’écurie de Maxwell Charles Gaines publié par sa maison d’édition All-American Publications qu’il détenait à parité avec l’éditeur qui deviendra DC Comics.

Ces apparitions croisées permettaient de renforcer les personnages de l’éditeur. C’est sans doute aussi pour cette raison que Wildcat [Ted Grant] rejoignit, bien que très tardivement, les rangs de la Justice Society of America dans All-Star Comics (1940 Series) au #24 et avec une autre apparition au #27. Mais c’est assez étrangement à ces deux apparitions que Wildcat [Ted Grant] devra son salut. En effet, au début du silver age, après avoir réinventé plusieurs personnages comme Flash [Barry Allen] (cf. French Collection #82), Green Lantern [Hal Jordan] (cf. French Collection #94), ou Atom [Ray Palmer] (cf. French Collection #96) l’éditeur Julius Schwartz va relancer des personnages du golden age dans le silver age en commençant par The Spectre [Jim Corrigan] (cf. French Collection #137). Très rapidement ses retours donneront lieu à la création des terres parallèles (cf. French Collection #100). Les nouvelles versions du silver age sont censés exister sur Earth-1 alors que celles du golden age sur Earth-2. Julius Schwartz relance alors d’autres personnages de la Justice Society of America comme Hourman [Rex Tyler] (cf. French Collection #141), Dr Fate [Kent Nelson] (cf. French Collection #143) ou Black Canary [Dinah Lance] (cf. French Collection #195) & Starman [Ted Knight] (cf. French Collection #205) en duo dans les titres tests de l’éditeur que sont Showcase (1956 Series) ou The Brave and the Bold (1955 Series).

French Collection #207C’est dans ce titre, lors de la deuxième apparition de Black Canary [Dinah Lance] & Starman [Ted Knight] que leur duo va se transformer en trio. En effet The Huntress [Paula Brooks] qui est une vieille adversaire de Wildcat [Ted Grant] décide une nouvelle fois de le capturer pour l’ajouter à sa collection de bête de proie. Mais Black Canary [Dinah Lance] & Starman [Ted Knight] viendront à son secours et vaincront le duo que The Huntress [Paula Brooks] constitue avec son mari The Sportsmaster [Crusher Crook]. Mais cette apparition a suffi à ce que Wildcat [Ted Grant] apparaisse dans la première rencontre annuelle entre la Justice Society of America et la Justice League of America. Fort de cette nouvelle légitimité (au regard de ses deux « pauvres » apparitions réelles) le personnage sera rétroactivement réputé avoir été un des piliers de la Justice Society of America et apparait extensivement dans la continuité rétroactive de l’univers DC de la seconde guerre mondiale comme All-Star Comics (1976 Series), All-Star Squadron (1981 Series) ou Young All-Stars (1987 Series).

Durant ses aventures rétroactives, Wildcat [Ted Grant] jouera un rôle central notamment en ayant un rôle de conservateur vis-à-vis notamment de Power Girl [Karen Starr]. C’est également lui qui mettra fin au run qui se conclura par la mort du Batman [Bruce Wayne] de Earth-2. En effet lorsque le Psycho-Pirate (cf. French Collection #145) essaye de lui faire peur, l’une des caractéristiques de son origine ressurgie. Wildcat [Ted Grant] du fait de son éducation n’a jamais peur ce qui avec le milieu de la boxe lui fait deux points communs avec Daredevil [Matt Murdock]. Lors de la mini-série Crisis on Infinite Earths, Wildcat [Ted Grant] aura les deux jambes brisées par Red Tornado [John Smith] ce qui le laissera paraplégique.

Mais rapidement, ses blessures ne seront plus aussi graves et le personnage reprendra du service avec la Justice Society of America avec qui il restera coincé dans les limbes lors de la mini-série The Last Days of the Justice Society. Délivré dans la mini-série Armageddon: Inferno il combat dans le cross-over Zero Hour. Durant les événements de Zero Hour Wildcat [Ted Grant] perd les propriétés magiques qui l’avaient maintenues jeune comme beaucoup d’autres de ses équipiers. Mais contrairement à d’autres il ne meurt pas, ce qui lui permet de réapparaitre de nouveau jeune après la fin de Zero Hour.

Même si Wildcat [Ted Grant] avait déjà eu un rôle de mentor avec d’autres personnages plus jeunes, la continuité moderne renforce ce rôle. Il est ainsi censé avoir enseigné le noble art à Bruce Wayne, à la fille de Black Canary [Dinah Lance] et même à Superman [Kal-El]. Revenant sur sa première origine, il est lui-même censé avoir été entrainé par le mythique champion du monde des poids lourds Joe Morgan qui aurait également entrainé Atom [Al Pratt] ou le premier Guardian [Jim Harper]. Modifiant toujours l’histoire et les pouvoirs du personnage, nous apprenons que Wildcat [Ted Grant] a été maudit par son vieil ennemi King Inferno qui souhaitait le transformer en chat. Mais grâce à l’intervention de Zatara (cf. French Collection #199) cette malédiction a été transformée accordant à Ted la capacité mythique des chats de vivre neufs vies. Enfin, un dernier des aspects du personnage a été révélé dans les pages récentes des comics modernes permettant des thématiques plus matures. La vie sentimentale de Ted semble en effet torride et compliquée. Nous apprenons ainsi qu’il eut des liaisons avec la reine Hippolyta (Queen Hippolyta à l’époque où elle remplaça sa fille dans les années quarante) mais également Catwoman [Selina Kyle] à qui il donna également des cours d’arts martiaux.

French Collection #207Mais au-delà d’aventure sans conséquences, Ted eut un fils nommé Jake avec une femme nommé Irina. L’enfant fut enlevé par son ennemi The Yellow Wasp. Mais surtout Ted eut un autre fils nommé Tom Bronson avec une femme lycanthrope involontaire qu’il fit soigner par le Doctor Mid-Nite [Charles McNider] (cf. French Collection #30) sans savoir qu’elle était enceinte. Ce fils qu’il retrouvera des années après est lui-même un lycanthrope et prendra également le n om de Wildcat [Tom Bronson] lorsqu’il intégrera la Justice Society of America. Il est à noter qu’un Wildcat [Ted Grant] existe aussi sur Earth-1 mais est en fait le résultat d’une erreur éditoriale. Le titre The Brave and the Bold (1955 Series) était devenu un titre de Team-Up pour Batman [Bruce Wayne] ou il apparaissait en duo avec d’autres personnages (le plus souvent mineur) de la continuité DC Comics. Dans The Brave and the Bold #118 (1955 Series) le Batman [Bruce Wayne] d’Earth-1 fait équipe avec un Wildcat [Ted Grant] qui n’est clairement pas celui d’Earth-2 et qui est un boxeur à la retraite reconverti dans les affaires. C’est ainsi que sera établi l’existence d’un Wildcat [Ted Grant] d’Earth-1 qui réapparaitra une ou deux fois.

French Collection 206En France, le Wildcat [Ted Grant] d’Earth-2 est apparu pour la première fois dans l’épisode mettant en scène son retour dans le silver age dans Eclipso n° 10 de l’éditeur nordiste Artima – Arédit. Il apparaitra ensuite toujours dans les petits formats de l’éditeur grâce à la traduction de la série All-Star Comics (1976 Series) puis en format comics et en couleur dans le titre L’escadron des étoiles [traduction de la série All-Star Squadron (1981 Series)]. Le Wildcat [Ted Grant] d’Earth-1 apparaitra lui dans les titres de la Sagédition qui détenait les droits de Batman [Bruce Wayne] et de ses séries dérivées. Enfin, récemment Wildcat [Ted Grant] est apparu dans les publications de Panini Comics puis Urban Comics consacrées aux traductions de l’univers DC Comics.

Enfin, il est a noté que certains lecteurs français & belges ont dû être surpris d’être familier avec le costume de Wildcat [Ted Grant] lors de son apparition dans Eclipso n° 10. En effet, le dessinateur Michel Regnier dit Greg (le père d’Achille Talon) grand amateur de comic (qui vivra même aux Etats-Unis) créera la série Le Chat sous le pseudonyme Michel Denys pour l’hebdomadaire belge Héroïc-Albums en 1953. Le Chat est un mélange entre Batman [Bruce Wayne] pour le contexte du héros et de Wildcat [Ted Grant] pour son costume (avec le pistolet à la ceinture en plus comme vous pourrez le constater sur la couverture reproduite dans l’article). Apparu par la petite porte du silver age, Wildcat [Ted Grant] s’est affirmé aux fils des années comme un personnage majeur de DC Comics et donc même de la culture populaire.

[Jean-Michel Ferragatti]