[FRENCH] Comic Con’ Paris 2012 Tome 3 ! Si les deux jours précédents nous vous parlions d’affluence… Ce samedi, comme prévu, la marée humaine était encore plus massive, avec quelques cosplays une nouvelle fois de la partie, qu’il s’agisse de super-héros ou de combattants échappés de films ou de jeux vidéos. Mais c’était aussi l’occasion d’une conférerence « Comic Box » sur le thème des super-héros français… Où cette fois il a carrément fallu refuser du monde !

[nggallery id=367]

Il y a un phénomène curieux quand on se rend au Comic Con’/Japan Expo via le RER. Dès le périmètre parisien on voit des passagers peu communs emprunter les transports. Des princesses de jeux vidéos ou d’autres guerriers au glaive impressionnant. On est déjà un peu le pied dans le festival, mais encore un peu dans la réalité. Ce samedi, par contre, une fois les portes franchies, on tombait sur une foule compacte. Normal. Le samedi c’est le gros jour de la convention, le moment où ceux qui n’ont pas pu se libérer en semaine rejoignent le flot de ceux qui hântent les lieux depuis déjà deux jours. Foule il y avait aussi pour la conférence sur les super-héros français. Il faut dire que les admirateurs de Simon Astier et de HeroCorp avaient fait le déplacement pour en savoir plus sur le devenir du concept, non plus sous forme de série TV mais bien dans de nouvelles aventures en BD ! Mais avant d’apercevoir quelques pages explusives de ce projet qui devrait paraître d’ici la fin d’année, le débat permettait d’évoquer de très anciens prédécesseurs, à commencer par la vénérable revue Americain Illustré (1907). Emmanuel Gorlier évoquait le passé du Nyctalope (super-héros du début du siècle) mais on passait également en revue les Judex, Fantax et autres Panthère Noire de l’Age d’or des héros costumés français. Un Age d’or largement (et injustement) oublié. Serge Lehman, co-auteur de la Brigade Chimérique et scénariste de « Masqué ») nous expliquait alors comment justement ses projets mettaient en scène cet « oubli », s’en nourrissaient. Anthony Dugenest (Wanga Comics) expliquait, lui, les conditions qui l’ont incité à créer son propre studio de BD, qui produit et supervise de nos jours plusieurs séries de BD « Made In France ». Chacun des participants avait son propre angle sur la question, ce qui permettait une confrontation des « vieux » héros et de la relève moderne. La séance se terminait par les traditionnelles questions des spectateurs, qui englobaient aussi bien l’avenir d’HeroCorp que des interrogations sur le récent Batman français de DC Comics. En fin de journée venait le moment de se glisser dans les transports, dans l’autre sens, un peu plus serrés. Et de correspondance en correspondance, on se prenait à ne plus voir de costumes extravagants. Un retour à la réalité avant l’ultime journée du festival…

[PS: Ce dimanche 8 Juillet 2012, de 10h à 11h, Comic Box modèrera une quatrième et dernière conférence-débat, traitant cette fois d’un des plus célèbres super-héros : BATMAN ! Elle se déroulera sur la scène Comic Con’, en présence de Tony DANIEL (Detective Comics, Batman…), Yanick PAQUETTE (Batman Inc.), François HERCOUET et Yann GRAF (Urban Comics). débat modéré par Xavier FOURNIER].