[FRENCH] Une partie de notre équipe était présente pour le premier jour du Comic-Con, qui se tient ces jours-ci en marge de Japan Expo. Avec des auteurs de comics à foison, une batmobile qui n’est pas restée au parking, des discussions sur les super-héros à la télévision… et même le cast de la série Highlander qui poussait la chansonnette !

[nggallery id=225]

Ce jeudi, début d’un périple qui implique de sortir de Paris (par la voiture pour les uns, par le RER pour les autres) et de se rendre vers le parc des expositions de Villepinte où, en parallèle de Japan Expo se tient la deuxième édition du Comic-Con. Sous un soleil de plomb. Ensuite trouver le parking, sauter dans la navette et… enfin, à l’ombre, trouver ce coin où l’on parle finalement aussi bien jeux vidéos que séries télévisées ou comics. Malgré l’annulation tarvide de la présence de Geoff John et Jeph Loeb, le plateau d’auteurs présents est de bonne qualité et les dédicaces vont bon trains (encore qu’il faille se méfier si vous voulez un artiste en particulier puisque selon les jours ou les plages horaires ce ne sont pas forcément les mêmes à la table). Ce qui marque cette édition, c’est le petit secteur réservé au 75ème anniversaire de DC Comics. Il y a quelques années les 70 bougies de Marvel n’avaient pas été célébrées (en tout cas en France) avec le même accent. Il faut dire que cette fois-ci Warner a visiblement pesé sur la balance, garant une Batmobile rétro sur son stand, voisin d’une exposition de ce qui est considéré comme les plus belles affiches de l’éditeur (à grands coups d’agrandissement géants). On peut également s’y faire photographier à côté d’un Joker et d’un Batman grandeur nature.

Le Comic-Con est aussi largement consacrée aux séries TV (avec un certain nombre de projections dans des salles annexes, y compris l’antique serial consacré à Captain Marvel) et normalement les fans de comics que vous êtes et que nous sommes ne devraient être que modérément intéressés par des panels comme celui consacré hier à Highlander. Il faut dire qu’une bonne partie des auteurs sont francophiles et que cela permettait une proximité assez rare avec le public, les discussions étant ainsi parfaitement bilingues. Jim Byrnes (qui incarnait Joe Dawnson dans Highlander mais que les téléphiles se souviendront avoir vu aussi dans Wiseguy « Un Flic dans la Mafia ») finissait même en chantant, comme ça, Stand By Me, sous les applaudissements du public. Pour en revenir aux super-héros, un panel modéré par Alain Carrazé et Romain Nigita permettait de s’intéresser pendant environ une heure aux relations entre la TV et les super-héros). L’occasion de passer en revue quelques coups de cœur mais aussi d’éternels « nanards » !