moonknight015.jpg[FRENCH] Moon Knight ayant passé (à sa manière) le test pour intégrer l’Initiative, on pouvait penser l’affaire définitivement réglée. Et bien non. Dans ce numéro la direction du Shield se dit que, décidément, le gars à un problème. Si Charlie Huston avait bien fait ressortir le côté malade mental du perso, Mike Benson s’en empare et va chercher toutes les ramifications…

Moon Knight #15 [Marvel]

Scénario de Mike Benson & Charlie Huston
Dessin de Mark Texeira & Javier Saltares

Sortie américaine le 6 février 2008

Pour vous mettre un peu dans le contexte qui est le mien alors que je lis cet épisode, disons que j’avais bien aimé le début (le premier arc) de la présente série Moon Knight tandis que le deuxième m’a assez perdu. Or, l’arrivée de Mike Benson change un peu la donne ces derniers temps. Si vous étiez allergique à l’approche brutale de Huston, sur ce point le remplaçant ne change pas les choses. Disons peut-être que Texeira et Saltares sont moins premier degré dans la représentation du sang.

Non, ce qui change, c’est que Benson s’intéresse beaucoup aux réactions générées par la violence de MK là où la version Huston s’intéressait seulement à l’effet choc (encore que je ne jetterais pas la pierre, il s’agissait de relancer la série en frappant un grand coup, au propre comme au figuré). Tony stark et Frenchie, dans deux genres différents, se posent beaucoup de questions sur la dérive de Marc Spector. Et Marlene ne saute pas de joie de voir que la statue de Konshu a retrouvé sa place… dans leur chambre. Dans une série où l’existence d’un dieu égyptien est équivoque, ca ne doit pas être évident de se lancer dans des ébats sour l’oeil vengeur de cette entité. Bonjour le voyeur mystique!

A l’inverse, ce numéro voit le retour d’un vieil (et l’un des meilleurs) ennemi de MK. Le parallèle intéressant c’est que ce dernier est beaucoup plus contenu, calme, que son adversaire et qu’il semble tout faire pour à nouveau faire partie de la société… qui ne veut pas de lui ou se montre sous son côté perverti.

Black Spectre (car c’est de lui qu’il s’agit) est un type qui veut se racheter mais ne le peut pas tandis que Moon Knight est essentiellement un serial-justicier. Le flou artistique est assez intéressant entre ces deux extrèmes. A plus forte raison quand Spector va encore un palier plus loin. Les épisodes prochains s’annonçent ambitieux et il ne sera pas évident d’y choisir son camp! Si Benson tient le cap, la série Moon Knight continuera de marquer des points!

[Xavier Fournier]