Trade Paper Box #96: Hollywood Killer

Trade Paper Box #96: Hollywood Killer

23 juin 2013 Non Par Comic Box

Trade Paper Box #96: Hollywood Killer [FRENCH] Vous voulez lire une histoire vitamine un peu irrvrencieuse, qui fonctionne sur des codes narratifs et des thmes efficaces et dont le scnario nest pas trop bien pensant ? Indeez ditions a ce quil vous faut, avec ce tome qui vient juste de paratre. On vous prvient tout de suite, les Jordy, Loana et Nabilla nont qu bien se tenir !

Trade Paper Box #96: Hollywood Killer Everybody comes to Hollywood

Nous dit Madonna. Cest en tout cas l-bas quvolue depuis sa plus tendre enfance un certain Richie Reese. Ancien enfant star, un temps grie dune marque de crales (oui, une star, une vraie.) Notre homme a trs mal vcu sa violente retombe dans lanonymat. Ce One Hit Wonder , qui na comme son titre lindique quun succs son actif, programm depuis lors devenir quelquun fomente son retour la lumire depuis ladolescence. Et Mesdames Messieurs, rendez-vous compte, nous sommes tous convis son retour triomphal. Attention, le jeune homme na pas prvu de faire dans le raffinement et la dentelle. Richie nest anim que par son obsession, revenir (ou accder enfin toute proportion garde) au haut de laffiche , et sa dmarche peut tre rsume par ladage : la fin justifie les moyens. Et peu importe ces moyens le jeune homme choisi conduit dun nombre incalculable de castings dcide donc pour parvenir son objectif, de se former afin dintgrer ni plus ni moins que la mafia locale !

Mafia, pps et gros calibres

Sont au programme de ce tome (a y est, les messieurs sont convaincus ? ), inspir notamment de Scareface dont le personnage se revendique clairement. De limpressionnante scne douverture louverture finale vers la suite dans les deux dernires planches, laction est omniprsente, le rythme soutenu, les rebondissements intressants. Un hros plus proche du forcen qui exprime ses frustrations par un ultime carnage, que du stratge pathologique la Dexter, auquel on parvenait davantage sattacher (cest dire.) Une intrigue rocambolesque narre tambour battant par un duo artistique efficace. Le style trs caractristique dAriel Olivetti participe compltement de la dimension inquitante du personnage principal, surtout lors des scnes de sa jeunesse et de son adolescence. Le petit monstre en herbe se relve en effet tout aussi intressant que son pendant adulte.

Trade Paper Box #96: Hollywood Killer

Toute ressemblance avec des situations ayant exist est videmment fortuite

Trade Paper Box #96: Hollywood Killer Car Hollywood Killer et le scnario de Fabrice Sapolsky, en forant le trait, et transportant l’action dans le temple des drives de la notorit, se penche sur un fait de socit bien contemporain. A lheure de la clbrit tout prix, il nous parle de ces gnrations (la mienne, peut tre la votre aussi) nes ou presque avec la tl ralit. Et oui alors que nos ains taient motivs par la russite dune carrire solide, et dune famille heureuse (oui on caricature), nombre dentre nous se divertissent quotidiennement avec ces programmes et rvent prioritairement par extension de buzz et de clbrit clair. Parce Richie cest un peu un Ange de la tlralit sous acide, en qute perptuelle de reconnaissance et qui va mal tourner, par dfaut dattention. Cest aussi un peu Loana sans silicone, qui au lieu de la longue dcente aux enfers, trouverait un moyen (loufoque mais on est heureusement dans une fiction) en se radicalisant de dpasser cet tat. Bref derrire son pitch de film de gangster, les scnes daction et les explosions un peu bourrines qui parsment le volume se cache cette rflexion tonnante sur les excs de notre socit. Bon avec a, vous ne mourrez pas denvie de prendre des nouvelles du petit garon grie des Kinder Chocolat ?

[Anne-Sophie Peyret]

Hollywood Killer, par Fabrice Sapolsky (scenario), et Ariel Olivetti (dessin), Indeez, juin 2013, 56 p.