Décès du père de Supergirl : Al Plastino (1921-2013)[FRENCH] Nous apprenons le décès d‘Al Plastino. Dire que ce fut un des artistes majeurs de Superman, c’est à peine décrire la situation puisque l’homme, non content de dessiner un certain nombre d’épisodes classiques (par exemple la fameuse explication de comment Luthor détestait Superboy depuis l’adolescence), fut aussi le co-créateur de Supergirl, Metallo ou encore, carrément de la Legion of the Super-Heroes, qu’on peut définir comme la toute première super-équipe durable du Silver Age !

Décès du père de Supergirl : Al Plastino (1921-2013)Alfredo Al Plastino a début sa carrière dans les comics au début des années 40, co-créant rapidement un super-héros (« The Rainbow ») avec Ed Herron puis enchainant avec des contributions sur des héros mineurs tels que Dynamic Man, Black Cobra ou Rocketman chez Chesler ou Four Star. Plastino est alors employé régulièrement pour dessiner des pages dont on parle rarement dans les comics : les publicités sous formes de BD qui étaient insérées dans les publications de différents éditeurs. C’est courant 1947 que Plastino s’installe durablement chez DC Comics et se retrouve à dessiner les exploits de Superman, que ce soit dans Action Comics ou World’s Finest. De ce fait Plastino sera là pour dessiner des épisodes importants pour la mythologie de Superman, comme le #61 ( » Superman Returns To Krypton! ») dans lequel le scénariste Bill Finger s’arrangeait pour que le surhomme découvre ses propres origines et visite son monde natal… Superman #65 (dans lequel 3 méchants Kryptoniens débarquent sur Terre et qui a servi de « modèle » pour les films plus tardifs de Richard Donner). Qui dessinait la première apparition de Metallo ? Al Plastino ! Et qui était là pour mettre en images les débuts de Brainiac ? Encore Al Plastino ! Al Plastino était aussi le dessinateur (et donc le co-créateur) des apparitions initiales de Supergirl et de la Legion of the Superheroes. On comprendra donc que sa contribution à l’histoire des comics fut essentielle. Une autre fonction plus « atypique » de Plastino fut, dans les années 70, de redessiner systématiquement les visages de Superman dans les histoires du Fourth World de Jack Kirby (DC Comics partant du principe que Kirby ne dessinait pas assez le surhomme dans le style « maison »).

Décès du père de Supergirl : Al Plastino (1921-2013)Il y a quelques semaines le dessinateur, depuis longtemps à la retraite, avait refait surface sur les réseaux sociaux en apprenant que les planches originales d’une histoire fameuse, « Superman’s Mission for President Kennedy », allaient être mises aux enchères sur un site marchant. Cet épisode dans lequel John Kennedy rencontre Superman était tout simplement l’histoire dont Plastino était le plus fier, au point qu’il en avait fait don à une bibliothèque publique quelques années plus tôt… et très certainement pas pour qu’elle refasse surface dans le circuit des ventes aux enchères. Al Plastino et sa famille s’étaient donc efforcés d’empêcher la vente et de récupérer les planches (pour l’heure la vente en question a été suspendue en attendant que les droits soient clarifiés). Il est particulièrement triste que les derniers jours du dessinateur, gravement malade, aient été marqués par cette histoire de vente de son oeuvre préféré et tout ça ne fait que souligner amèrement comment une partie de l’industrie qui vend des comics le fait au détriment de ceux qui les créent.