Comic Con’ France 2013 – Jour 2[FRENCH] Après un jeudi marqué par l’affluence, le deuxième jour du Comic Con’ France a permis aux exposants et aux visiteurs de trouver leurs marques, s’orientant dans la nouvelle répartition des lieux (qui, a notre avis, est bien mieux pensée que l’an dernier, avec moins de sensation de « vide » entre certains stands).

[nggallery id=447]

A nouveau beaucoup de cosplayeurs dont certains ont vraiment fait preuve d’une science du détail ou de l’originalité. Par exemple l’an dernier on se souviendra qu’on voyait plusieurs versions du costume de Miss Marvel… Et bien les fans ont déjà intégré sa mutation en Captain Marvel. Batwoman, Nightwing ou la Sorcière Rouge étaient aussi de la fête. Mais ce vendredi nous avons moins eu le loisir de photographier ces efforts notables, puisqu’il nous fallait courir soit pour assister à des évènements (par exemple la présence du romancier – et auteur de comics occasionnel – Michael Moorcock) soit pour en modérer certains… A commencer par la conférence sur la BD numérique, co-organisée avec Comicsblog, qui aura permis de parler de la lecture sur tablette, des répercussions sur les éditeurs, les auteurs, les librairies traditionnelles, de l’avancée du multimédia et des scantrads ou du piratage (en faisant bien la distinction entre les deux) mais pas toujours avec le manichéisme classique. Plus tard, le panel Marvel NOW, également modéré par Comic Box, permettait de retrouver Steve Epting, Dustin Weaver, Mike Deodato et Jérémie Manesse pour discuter de ce que cette initiative a pu changer (ou pas) pour Marvel, que ce soit aux USA ou en France. Là, il aura fallu faire avec les échos tonitruants d’une animation voisine qui faisait qu’on ne s’entendait pas toujours très bien (et il faut saluer les efforts de la traductrice, Yael, travaillant dans une situation pas vraiment proprice). Même si ce genre de panel gagnerait sans doute avec la présence d’un scénariste ou d’un éditeur (postes hélàs rarement représentés lors des déplacements internationaux), les trois dessinateurs de comics nous racontaient comment ils trouvent que l’univers Marvel a plus d’envergure depuis cette réorganisation. Jeremy Manesse, lui, expliquait comment Panini a répercuté ces changements dans les revues VF. Les questions diverses du public lui permettaient par ailleurs d’éclairer sur le sort de FF (Matt Fraction et Mike Allred), destinée à une parution en 100% Marvel d’ici quelques mois. Et il n’échappait pas à la question sur les rumeurs de ventes de Panini, expliquant que ces échos s’emballaient sans doute… mais qu’après tout même Marvel avait été vendu (à Disney) il y a quelques années sans que cela change la façon dont l’éditeur américain fait des comics.

[Photos par Anne-Sophie Peyret et Xavier Fournier]