[FRENCH] En marge de Necrosha, une escouade de X-Men est envoyée dans une mission bien particulière pour tenter de répondre à des questions liées à Blindfold et Destiny. Ce qu’ils vont découvrir ? Le retour d’un très vieil adversaire qui, à lui seul, est aussi dangereux que tous les revenants liés aux crossovers Necrosha. Un retour surprenant parce qu’on croyait le personnage ailleurs et dans un autre état…

X-Men: Legacy #231 [Marvel] Scénario de Mike Carey
Dessin de Clay Mann
Sortie aux USA le mercredi 23 décembre 2009

Le gros problème de Legacy ces derniers temps c’est que la série est devenue… peut-être pas tout à fait une sorte de fourre-tout mais en tout cas un titre secondaire dans la galaxie X, titre que Mike Carey anime du mieux qu’il peu avec les mutants qu’on lui laisse utiliser. Après s’être rabattu un temps sur Charles Xavier puis ces derniers mois sur Rogue, voici que le scénariste est obligé de faire avec Necrosha. Certes Rogue est encore de la partie et a droit à une ou deux scènes (d’ailleurs une qui permet d’évoquer l’état de ses relations avec Magneto) mais tout ça est balayé par l’attaque des mutants morts. Très vite pourtant Carey contre-attaque en trouvant une sorte de quête secondaire qui entraîne une partie des X-Men sur une autre piste mais tout ça donne un effet décousu à l’ensemble. On peine à croire que les autres titres se feront l’écho de ce qui se passe dans Legacy. Mais dans le même temps, pourtant, l’équipe de Carey utilise des mutants centraux comme Colossus ou Magneto. Entre les événements de Nation X dans Uncanny et Necrosha dans X-Force et consort, on se demande un peu comment des mutants stratégiques comme ceux-là pourraient trouver le temps d’aller encore se lancer sur une autre piste…

Reste la révélation de la fin de l’épisode, qui a d’un côté l’avantage de ramener un adversaire majeur des X-Men sur le devant de la scène mais de l’autre pose question… Car aux dernières nouvelles l’ennemi en question s’était trouvé un rôle totalement différent et évoluait carrément dans d’autres univers. Bref, il faudra sans doute quelques explications dans les épisodes à venir, sous peine que l’erreur de continuité soit caractérisée. Mais même sans parler de ce « raccord » à faire et même si Carey dresse des scènes intéressantes par endroit, l’ensemble dégage quand même une atmosphère étrangement débranchée du reste de l’univers X (vous me direz, et vous aurez raison, que c’est aussi le cas d’Astonishing X-Men). A l’heure où les mutants sont supposés habiter sur une seule et même ile, avec un seul but, un sérieux travail de reprise en main de la cohérence semble nécessaire.

[Xavier Fournier]