Avant-Première VO : Review X-Men: Legacy #221[FRENCH] Charles Xavier et son garde du corps cajun arpentent l’Australie à la recherche de Rogue, dernière mutante en date à apparaître sur la liste des gens à qui le Professeur X estime devoir des excuses. Comme d’habitude, les choses ne vont pas vraiment se dérouler comme prévu. Pendant ce temps la mutante à la mèche blanche tente d’échapper au danger… Dans un épisode qui fait quand même un peu rengaine.

X-Men: Legacy #221 [Marvel] Scénario de Mike Carey
Dessins de Scot Eaton
Sortie aux USA le 18 février 2009

X-Men: Legacy #221Arrivés à la ville-fantôme qui servait naguère de repère aux X-Men dans leur période australienne (post Fall Of The Mutants), Charles Xavier et Gambit ne reconnaissent guère l’endroit. En effet c’est maintenant une sorte de métropole ultramoderne. Ou Genosha. Ou un quelconque recoin de la mémoire de Rogue. Et dans ces recoins, Xavier & Gambit tentent de progresser tout en restant vivants. A l’autre bout de la ville, la jolie Rogue fait de même… Mais tout ca donne quand même l’impression de tourner en rond. Mike Carey est un très bon scénariste mais il me semble que depuis le lancement de Legacy il a un peu tendance à s’égarer régulièrement dans des trips un peu introspectifs. Deux ou trois épisodes dans la tête de Charles Xavier le temps de le recoudre… Puis un ou deux autres où « Charly » est dans la tête d’Emma Frost… Puis une saga dans laquelle Wolverine vient demander au même Charly d’aller dans la tête de son fils… Puis un épisode où Charles va dans la tête de Juggernaut. Et enfin ça.

Bon, OK, cette fois-ci il ne s’agit pas de télépathie au sens strict du terme mais les personnages se promènent quand même dans les souvenirs de Rogue… Et il y a un moment où trop c’est trop (ou pas assez). La redécouverte du passé, je ne suis pas contre, mais il faudrait qu’à un moment on ait la sensation que le Professeur X construise quelque chose à partir de ça. L’introspection ? Elle n’a bizarrement pas eu lieu avec Gambit alors qu’au contraire on avait laissé ce dernier en Death puis en allié des Marauders. Et au lieu de lui poser des questions, Charles Xavier le reprend « comme avant », comme s’il ne s’était rien passé. En ce qui concerne Rogue, il fut un moment où elle était le personnage le plus populaire de Marvel à ne pas avoir sa propre série solo. Dernièrement Carey et Marvel l’ont tenu un peu à l’écart, sans doute pour la « ressourcer ». Mais si en définitive à la fin de l’arc Charles Xavier se contente de s’excuser et de lui proposer de repartir comme avant, cela donnera l’effet d’une pirouette plus qu’autre chose. Espérons donc que Carey nous surprendra et que les visions introspectives vont un peu se calmer ou tout au moins alterner avec des éléments un peu plus progressistes.

[Xavier Fournier]