Avant-Première VO: Review What IF AVX #1[FRENCH] C’est le grand retour du concept des What If (ou « Et si… », pour les lecteurs francophiles de longue date. Et cette fois l’idée prend l’apparence d’une mini entièrement dédiée à une version alternative d’AVX. Que ce serait-il passé si les dès n’étaient pas tombés du même côté, si les Avengers n’avaient pas fait le choix de l’offensive en premier ?

What IF AVX #1What IF AVX #1 [Marvel Comics] Scénario de Jimmy Palmiotti
Dessin de Jorge Molina
Parution aux USA le mercredi 3 juillet 2013

C’est Jimmy Palmiotti (Jonah Hex, Monolith, Time Bomb…) qui s’occupe de réinventer les évènements d’Avengers vs. X-Men. Ici, d’emblée, les choses ne se déroulent pas comme prévu. Au lieu que ce soit Nova qui découvre la force Phoenix, ce sont les Guardians of the Galaxy et… disons que dans ce monde là il serait étonnant qu’on fasse un film sur eux vu leur prestation. Plus largement Palmiotti prend le temps d’installer les choses (c’est dingue comment l’époque d’Utopia parait déjà loin), de nous remettre dans le contexte… Et de placer les choses peut-être un peu plus sous l’angle de Magneto, qu’on avait finalement peu entendu dans la version d’origine. Là, le mutant radical fait entendre sa voix dans les discussions au sein des X-Men, avant l’attaque des Avengers, et va avoir un rôle déterminant.

Niveau narration, c’est un peu mi-figue/mi-raisin. D’un côté une bonne partie de cet épisode se lit vite. Même si la partie dialogue n’est pas superflue, elle fait durer les choses et le côté action est, lui, limité à quelques passages. Ce qui fait que par moment on doute, on a peur de s’ennuyer et on se dit que dans notre souvenir les What If étaient généralement beaucoup plus denses pour brasser le destin du monde. Là, certaines scènes sont légères et semblent surtout occuper le terrain. Jusque vers la page 16 ou 17 ou survient un « game-changer » bien plus direct que le sort des Guardians au début de l’épisode. Quelque chose qui fait que les lignes vont forcément bouger. Bien sûr certains lecteurs tiqueront sur le fait que le personnage concerné puisse faire une telle bévue mais la situation qui en résulte est intéressante et à partir du deuxième épisode on devrait vraiment se trouver dans une situation totalement différente et accélérée. Hmm… Maintenant que j’y pense Palmiotti… il ne pourrait pas nous réécrire Age of Ultron pendant qu’il y est ? Plus sérieusement ma seule crainte sur ce What IF AVX c’est que, potentiellement, on nous étale sur plusieurs épisodes, toute une mini, quelque chose qui finalement aurait tenu dans un one-shot d’une quarantaine de pages. La réponse viendra sans doute dans le deuxième épisode, quand on en aura plus vu et lu pour mieux juger…

[Xavier Fournier]