Avant-Premire VO: Review Uncanny X-Men #20

21 avril 2014 Non Par Comic Box

[FRENCH] Pas franchement heureux du retour des Sentinels, Cyclops porte l’offensive vers le S.H.I.E.L.D. mais aussi vers d’anciens allis. Des questions, beaucoup de questions et un sentiment de parano aussi bien du ct des X-Men que de Maria Hill…

Uncanny X-Men #20Uncanny X-Men #20 [Marvel Comics] Scnario de Brian Michael Bendis
Dessin de Chris Bachalo
Parution aux USA le mercredi 16 avril 2014

Se voyant comme un leader de la rvolution mutante, Cyclops dclare pratiquement la guerre au S.H.I.E.L.D., encore qu’il sagisse plus d’une sorte d’interro de Maria Hill. Il apparat bien vite que les services secrets ne sont pas derrire le retour des Sentinels… ce qui parait quand mme un peu compliqu mettre en scne si on se souvient de la fin de Battle of the Atom, o les Sentinels dboulaient d’Hliporteurs. Bendis est visiblement en train de mettre en place un nouvel adversaire mais il faudra des explications un peu plus prcises que « il agit en cachette ». Ce qui est intressant cette fois-ci c’est que Cyclops et sa branche des X-Men se font plus proactifs (encore qu’il aurait t plus intelligent de leur part de ne pas se dbarrasser du seul mutant comptent en technologie de leur quipe).

Sans surprise Chris Bachalo est d’une efficacit redoutable au dessin. En dehors du gag propre aux fantasmes de Hill, cet pisode est dense. On nous tient au courant du sort de Dazzler, on montre un peu ce mystrieux adversaire et on relance Cyclops en mode pas content. Ceci dit Bendis ferait bien de ne pas expdier les X-Men de Cyclops aussi rgulirement sur le porche de l’acadmie Jean Grey. Cyclops est toujours aussi prompt voir la paille dans l’il des autres, toujours souponneux envers les X-Men de Wolverine… Sans se remettre en question. Mais cependant on a la sensation d’une direction en train de prendre forme. Uncanny X-Men a t la trane derrire Wolverine and the X-Men ou All-New X-Men, souffrant de la comparaison mais il semblerait que la srie prenne un peu plus de galon ces temps-ci.

[Xavier Fournier]