[FRENCH] Benjamin Warner va de découverte en découverte. Non seulement il est le dernier héritier d’une dynastie inter-galactique, non seulement des extra-terrestres en veulent à sa vie mais de plus sa sculpturale amie d’enfance est en fait un garde du corps venu de l’espace. Ne reste plus qu’à donner au héros de Starborn sa propre armure pour compléter le tableau…

Stan Lee’s Starborn #2 [Boom] Scénario de Chris Roberson
Dessins de Khary Randolph
Sortie aux USA le mercredi 12 janvier 2011

Le mois dernier beaucoup de questions se posaient à Benjamin Warner, écrivain malchanceux qui voyaient ses délires issus de la science-fiction. Tout ce dont il avait rêvé pour ses projets de romans s’étant révélé vrai, le voici au centre d’un cauchemar dans lequel il ne comprend plus grand chose. La suite, ce mois-ci, consiste donc à alimenter le héros en réponses et à lui expliquer le pourquoi du comment. Tant, en fait, que l’épisode est assez verbeux tandis Ben et Tara s’enfuient. En gros, on nous confirme ce que le lecteur pouvait deviner dès le premier numéro mais il faut bien, à un moment, le raconter en toutes lettres au personnage pour qu’il comprenne son destin. Essentiellement ce deuxième numéro de Starborn termine donc le pitch initial de la série, de manière sans doute un peu trop formelle.

Le dessinateur Khary Randolph continue cependant de mettre beaucoup d’énergie dans la série, donnant à Starborn beaucoup plus de personnalité que les deux autres titres imaginés par Stan Lee pour le même éditeur. Randolph utilise un style qui appartient un peu à la même école que Ramos et brouille les cartes en lorgnant aussi un peu sur certaines productions européennes (la scène avec le conseil des aliens, au début, pourrait tout aussi bien être tirée d’un album de Soleil). Si ce deuxième numéro fait un peu passage imposé pour que le héros principal soit « mis à jour », on devrait voir, une fois passé ce stade initial, ce que la série a vraiment dans le ventre dès l’épisode prochain…

[Xavier Fournier]